PARTAGER

SHAFAQNA – Ce qui suit fait partie du livre Les Prières (Du’â ‘) Coraniques par Hussein Watheqi, et traduit par Jabbar Abdideh, et révisé et édité par Abbas Ahmad al-Bostani.

LA PRIÈRE D’ABRAHAM

Le Prophète Abraham était l’un des grands Prophètes d’Allah. Il est au nombre des éminents prêcheurs de l’Unité de Dieu au cours de l’histoire et le père de plusieurs Prophètes.

Sa mission de Prophète lui était accordée au temps où les gens adoraient rigoureusement les idoles. Il leur parlait et leur expliquaient la frivolité des idoles. Cependant, leur seule réponse aux propos pleins de sagesse d’Abraham fut : ” Non ! … Mais nous avons trouvé nos pères adonnés à leur culte. Il dit : Avez-vous considéré ce que vous adorez, vous et vos pères les plus anciens ? Ces idoles me sont un ennemi et non le Seigneur des mondes, qui m’a créé. C’est Celui qui me dirige ; c’est Lui qui me nourrit et qui me donne à boire ; c’est Lui qui me guérit, lorsque je suis malade. Il me fera mourir, puis Il me rendra la vie. C’est Lui qui, selon mon ardent désir, me pardonnera mes fautes le Jour du Jugement. ” (26:74-82)

Abraham dit ensuite :

Rabbi hab lî hukman wa ’alhiqnî biç-çâlihîn-a * wa-j‘allî lisâna çidqin fil-âkhirîn-a * wa-j‘alnî min warathati jannati-n-na‘îm-i * waghfir li-’abî ’innahu kâna minadh-dhâllîn-a * wa lâ tukhzinî yawma yub‘athûn-a

رَبِّ هَبْ لِي حُكْمًا وَأَلْحِقْنِي بِالصَّالِحِينَ * وَاجْعَلْ لِي لِسَانَ صِدْقٍ فِي الآخِرِينَ * وَاجْعَلْنِي مِنْ وَرَثَةِ جَنَّةِ النَّعِيمِ * وَاغْفِرْ لأبِي إِنَّهُ كَانَ مِنَ الضَّالِّينَ * وَلا تُخْزِنِي يَوْمَ يُبْعَثُونَ

” Mon Seigneur ! Accorde-moi la sagesse et place-moi au nombre des justes. Crée en moi une langue qui énonce la vérité pour les générations futures. Place-moi parmi les héritiers du Jardin du délice. Pardonne à mon père ; il était au nombre des égarés. Ne me fais pas honte le Jour où les hommes seront ressuscités ; “ (26 : 83-87)

  1. Les exemples jouent un rôle important dans la formation et la destruction de la personnalité humaine. Le Saint Coran qui est le Livre d’édificationet et d’éducation des gens a recours souvent à ce genre d’art narratif. Le nom des grandes personnalités comme les Prophètes, d’une part, et celui des égarés qui finirent mal, d’autre part, sont évoqués dans le Coran pour en tirer un bel exemple.

Le mot “Oswah” (exemple) a été trois fois utilisé dans le Coran : une fois pour le Prophète Muhammad (ç), une fois à propos du Prophète Abraham et les croyants, et une fois au sujet des compagnons d’Abraham.

Allah dit : ” Vous avez un bel exemple en Abraham et en ceux qui étaient avec lui ; lorsqu’ils dirent à leur peuple : nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors de Dieu ; nous vous renions ! Que l’inimité et la haine paraissent constamment entre vous et nous, jusqu’à ce que vous croyiez en Dieu, l’Unique ! Sauf la parole d’Abraham adressée à son père : Je demanderai pardon pour toi bien que je puisse rien pour toi auprès de Dieu. (60-4)

Voilà le du‘â’ d’Abraham et de ses compagnons :

Rabbanâ ‘Alayka tawakkalnâ wa ’Ilayka ’anabnâ wa ’Ilayka-l-maçîr-u * Rabbanâ lâ taj‘alnâ fitnatan lil-lathîna kafarû waghfirlanâ Rabbanâ ’Innaka ’Anta-l-‘Azîzu-l-Hakîm-u

رَبَّنَا عَلَيْكَ تَوَكَّلْنَا وَإِلَيْكَ أَنَبْنَا وَإِلَيْكَ الْمَصِيرُ * رَبَّنَا لا تَجْعَلْنَا فِتْنَةً لِلَّذِينَ كَفَرُوا وَاغْفِرْ لَنَا رَبَّنَا إِنَّكَ أَنْتَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

” Notre Seigneur ! Nous nous confions en Toi ! Nous revenons à Toi ! Vers Toi sera le retour ! Notre Seigneur ! Ne permets pas que nous devenions, pour les incrédules, une occasion de scandale ! Notre Seigneur ! Pardonne-nous ! Tu es le Puissant, le Sage. “ (60 : 4-5)

Commentant ce verset “Notre Seigneur ! Ne permets pas que nous devenions, pour les incrédules, une occasion de scandale !”, l’Imam al-Çâdiq (‘a) a dit : Jadis, tous les croyants étaient pauvres (et sous la pression et la persécution des incroyants) et les incroyants étaient tous riches. Abraham vint alors et implora Dieu : ” Notre Seigneur ! Ne permets pas que nous devenions, pour les incrédules, une occasion de scandale ! ” Après quoi, Allah mit la richesse et la pauvreté parmi les croyants ainsi que les incroyants[7].

  1. La discussion d’Abraham avec les idolâtres ne porta aucun fruit. Plus il leur parlait, plus ils persistaient sur leur égarement.

Abraham se dit : Un exemple pratique les éveillerait peut-être. Un jour de fête où tout le monde était sorti pour s’amuser en dehors de la ville, Abraham entra à la pagode, prit sa hache à la main, abaissa toutes les idoles, à l’exception de la “grande idole” sur le cou de laquelle il remit la hache. Il sortit. Les gesn revinrent de leur promenade et se dirigèrent vers leurs idoles qu’ils trouvèrent renversées et brisées. Après peu de recherche, ils comprirent que cela était fait par Abraham.

Ils l’interrogèrent et celui-ci leur répondit : ” C’est la faute de la grand idole ! ”

Abraham voulait ainsi les convaincre qu’une idole incapable de parler ou de se défendre contre le mal ne pouvait pas être le Seigneur des mondes.

Mais cet événement ne put non plus les éveiller et ils préférèrent l’imitation, aux yeux clos, de leurs pères au raisonnement et à la sagesse.

Ainsi, ils fabriquèrent une bâtisse avec une grande fournaise et y précipitèrent Abraham. Mais la volonté divine fut qu’Abraham restât sain et sauf ; car quelques parties de sa mission de guider les gens vers le chemin droit et la construction de la Maison de Ka’bah n’étaient pas encore exécutées.

L’inutilité de l’invitation du peuple vers Allah dans ce pays finit par désespérer Abraham et l’amena à abandonner le peuple. Il dit : ” Oui, je vais aller vers mon Seigneur. Il me guidera. ” (37:99) Et il se rendit alors en Palestine.

Abraham, privé d’enfant, leva ses mains vers Allah, malgré sa vieillesse, et L’implora :

Rabbi hab lî min-aç-câlihîn-a

رَبِّ هَبْ لِي مِنَ الصَّالِحِينَ

” Mon Seigneur ! Accorde-moi un fils qui soit juste ” (37 : 100)

Allah lui annonce la bonne nouvelle : la naissance d’un garçon, doux de caractère. Et bientôt, Ismaël sera né.

  1. Après la migration d’Abraham en Palestine, Allah lui donna une femme, Agar, et un fils, Ismaël. Il fut obligé, sous la persistance de Sara, d’emmener ceux-ci ailleurs. Ils arrivèrent à la Mecque et s’y arrêtèrent sur l’ordre de Gabriel. Abraham construit un abri provisoire pour sa famille et lui-même se retourna en Palestine. La volonté d’Allah fut qu’Abraham ait aussi un enfant de Sara.

Alors, Sara devait engendrer Isaac. Ismaël et sa mère attendaient à la Mecque, Isaac et sa mère étaient en Palestine tandis qu’Abraham était en voyage entre ces deux endroits. La Palestine était un pays d’un bon climat avec une terre fertile ; mais il n’y avait à la Mecque ni eau, ni plante ni arbre ni aucune terre fertile.

Abraham, qui avait établi sa famille (Agar et Ismaël) dans un désert si aride, eut le cœur brisé. Aussi pria-t-il Dieu :

Rabbi-j‘al hâtha-l balada âminan wajnubnî wa baniyya an-na‘bud-al-’açnâm-a * Rabbi inna-hunna adhlal-na kathîran mina-n-nâsi faman tabi‘anî fa’innahu minnî wa man ‘açânî fa’Innaka Ghafûru-r-Rahîmun * Rabbanâ innî askantu min thur-rîyatî biwâdin ghayri thî zar‘in ‘inda Baytika-l-muharrami Rabbanâ liyuqîmu-ç-çalâta faj‘al ’f’idata-m-minan-nâsi tahwî ’ilayhim war-zuqhu-m-minaththamarâti la‘al-lahum yachkurûn-a * Rabbanâ Innaka ta‘lamu mâ nukhfî wa mâ nu‘linu wa mâ yakhfâ ‘al-allâhi min chay’in fil-’ardhi wa lâ fis-samâ’-i * al-Hamdu li-llahi-l-lathî wahaba lî ‘alal-kibari ’Ismâ‘îla wa ’Ishâqa ’inna Rabbî la-Samî‘u-d-du‘â’-i * Rabbi-j-‘alnî muqîm-aç-çalâti wa min thurrîyatî Rabbanâ wa taqabbal du‘â’-i * Rabba-naghfir lî wa liwâlidayya wa li-l-mu’minîna yawma yaqûmu-l-hisâb-u

وَإِذْ قَالَ إِبْرَاهِيمُ رَبِّ اجْعَلْ هَذَا الْبَلَدَ آمِنًا وَاجْنُبْنِي وَبَنِيَّ أَنْ نَعْبُدَ الأصْنَامَ * رَبِّ إِنَّهُنَّ أَضْلَلْنَ كَثِيرًا مِنَ النَّاسِ فَمَنْ تَبِعَنِي فَإِنَّهُ مِنِّي وَمَنْ عَصَانِي فَإِنَّكَ غَفُورٌ رَحِيمٌ * رَبَّنَا إِنِّي أَسْكَنْتُ مِنْ ذُرِّيَّتِي بِوَادٍ غَيْرِ ذِي زَرْعٍ عِنْدَ بَيْتِكَ الْمُحَرَّمِ رَبَّنَا لِيُقِيمُوا الصَّلاةَ فَاجْعَلْ أَفْئِدَةً مِنَ النَّاسِ تَهْوِي إِلَيْهِمْ وَارْزُقْهُمْ مِنَ الثَّمَرَاتِ لَعَلَّهُمْ يَشْكُرُونَ * رَبَّنَا إِنَّكَ تَعْلَمُ مَا نُخْفِي وَمَا نُعْلِنُ وَمَا يَخْفَى عَلَى اللَّهِ مِنْ شَيْءٍ فِي الأرْضِ وَلا فِي السَّمَاءِ * الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِي وَهَبَ لِي عَلَى الْكِبَرِ إِسْمَاعِيلَ وَإِسْحَاقَ إِنَّ رَبِّي لَسَمِيعُ الدُّعَاءِ * رَبِّ اجْعَلْنِي مُقِيمَ الصَّلاةِ وَمِنْ ذُرِّيَّتِي رَبَّنَا وَتَقَبَّلْ دُعَاءِ * رَبَّنَا اغْفِرْ لِي وَلِوَالِدَيَّ وَلِلْمُؤْمِنِينَ يَوْمَ يَقُومُ الْحِسَابُ *

” Mon Seigneur ! Fais de cette cité un asile sûr. Préserve-nous, moi et mes enfants d’adorer des idoles, – Ô Mon Seigneur ! – car elles ont égaré un grand nombre d’hommes. Quiconque me suit est des miens, mais, pour quiconque me désobéit, Tu es Celui qui pardonne, Tu es miséricordieux. Notre Seigneur ! J’ai établi une partie de mes descendants dans une vallée stérile, auprès de Ta Maison sacrée, – Ô Notre Seigneur ! – afin qu’ils s’acquittent de la prière. Fais en sorte que les cœurs de certains hommes s’inclinent vers eux ; accorde-leur des fruits en nourriture. Peut-être alors seront-ils reconnaissants. Ô Notre Seigneur ! Tu connais parfaitement ce que nous cachons et ce que nous divulguons. Rien n’est caché à Dieu sur la terre et dans le ciel. Louange à Dieu ! Dans ma vieillesse, Il m’a donné Ismaël et Isaac ! – Mon Seigneur est Celui qui exauce la prière – Mon Seigneur ! Fais que je m’acquitte de la prière, moi, ainsi que ma descendance. Exauce ma prière, ô Notre Seigneur ! Accorde Ton pardon à moi-même, à mes parents et aux croyants le Jour où paraîtra le compte final ! ” (14 : 35-41)

  1. Le choix de la Mecque en tant que lieu d’habitation à Agar et Ismaël était sur l’ordre d’Allah. Abraham accepta ce choix ; mais, la Mecque était inculte et il n’y avait pas de fruit ni aucune sorte de céréale. Ici se cache le secret d’une autre prière d’Abraham qui dit :

Rabbi-j‘al hâthâ baladan ’âminan warzuq ’ahlahu minaththamarâti man ’âmana minhum bi-llâhi wal-yawmi-l-âkhir-i

رَبِّ اجْعَلْ هَذَا بَلَدًا آمِنًا وَارْزُقْ أَهْلَهُ مِنَ الثَّمَرَاتِ مَنْ آمَنَ مِنْهُمْ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ

” Mon Seigneur ! Fais de cette cité un asile sûr ; accorde à ses habitants des fruits comme nourriture, à ceux d’entre eux qui auront cru en Dieu et au Dernier Jour.” (2 : 126)

Le Seigneur exauce sa prière et lui dit : ” J’accorde une brève jouissance à l’incrédule ; je le précipiterai ensuite dans le châtiment du Feu. – Quelle détestable fin –“(2:126)

L’Imam Bâqir (‘a) (cinquième Imam) a dit : ” C’est à cause de cette prière que les fruits viennent d’autres régions à la Mecque. “[8]

  1. Ismaël fut élevé et grandi à la Mecque, et Abraham parcourait le chemin entre celle-ci et la Palestine. La Maison de Ka’bah était le premier lieu d’adoration sur la terre et elle se servait pour rendre culte à Allah, le Très-Haut, depuis longtemps. Mais, il faisait des années qu’elle était ruinée et tombée dans l’oubli. Abraham fut chargé, sur ordre d’Allah, de restaurer la Ka’bah. Il accomplit cette mission à l’aide d’Ismaël. Les assises de la Maison d’Allah furent élevées pour ceux qui accomplissent les circuits et ceux qui s’inclinent et se prosternent.

Abraham et Ismaël se mirent à prier :

Rabbanâ taqabbal minnâ ’Innaka ’Antas-Samî‘ul ‘Alîm-u * Rabbanâ waj-‘alnâ muslimayni Laka wa min thurrîyatinâ ’ummatan muslimatan Laka wa ’arinâ manâsikanâ wa tub ‘alaynâ ’Innaka ’Anta-t-Tawwâb-ur-Rahîm-u * Rabbanâ wab-‘ath fîhim Rasûlan minhum yatlû ‘alayhim âyâtika wa yu‘al-limuhul Kitâba wa-l-Hikmata wa yuzakkîhim ’Innaka ’Anta-l-‘Azîzu-l-Hakîm-u

رَبَّنَا تَقَبَّلْ مِنَّا إِنَّكَ أَنْتَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ * رَبَّنَا وَاجْعَلْنَا مُسْلِمَيْنِ لَكَ وَمِنْ ذُرِّيَّتِنَا أُمَّةً مُسْلِمَةً لَكَ وَأَرِنَا مَنَاسِكَنَا وَتُبْ عَلَيْنَا إِنَّكَ أَنْتَ التَّوَّابُ الرَّحِيمُ * رَبَّنَا وَابْعَثْ فِيهِمْ رَسُولا مِنْهُمْ يَتْلُو عَلَيْهِمْ آيَاتِكَ وَيُعَلِّمُهُمُ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَيُزَكِّيهِمْ إِنَّكَ أَنْتَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ *

” Notre Seigneur ! Accepte cela de notre part : Tu es Celui qui entend et qui sait tout. Notre Seigneur ! Fais de nous deux des croyants qui se seront soumis ; fais de notre descendance une communauté qui Te sera soumise ; indique-nous les rites que nous devrons observer ; Pardonne-nous ! Tu es Celui qui revient sans cesse vers le pécheur repentant ; Tu es le miséricordieux. Notre Seigneur ! Envoie-leur un Prophète pris parmi eux : il leur récitera Tes Versets ; il leur enseignera le Livre et la sagesse ; il les purifiera. Tu es le Tout-puissant, le Sage ! ” (2 : 127-129)

N.B. :

On lit dans le verset 129 de la Sourate ” La Vache ” qu’Abraham et Ismaël demandèrent à Allah de choisir un Prophète pour une communauté de leurs descendants afin de leur réciter des versets célestes, de leur enseigner le Livre et la sagesse et de les purifier. Mais quand cette prière fut-elle exaucée ?

Il y a à ce propos un hadith du Saint Prophète (ç) qui dit : ” Je suis venu (comme Prophète) à l’invitation de mon père Abraham.”[9]

Il nous appartient maintenant de penser d’abord au temps qui s’écoula depuis la prière d’Abraham jusqu’à son exaucement et la venue du Prophète Muhammad (ç) ! Ne désespérons donc jamais de l’exaucement de nos prières !

 

[7] . Câfî, vol. 5, page 163.

[8] . Tafsîr al-Borhân, vol. 1 , page 154.

[9] . Tafsîr al-Borhân, vol.1, page 156.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here