Le monde musulman au rythme du Ramadan

74
SHARE

SHAFAQNA – Un peu plus de 1,5 milliard de musulmans à travers le monde ont entamé le 28 mai le mois du Ramadan. Pour en respecter l’esprit et les règles, chacun doit alors s’abstenir de manger, de boire, de fumer ou encore de faire l’amour de l’aube au crépuscule.

Ici, un jeune musulman indien met en place des bols de nourriture pour la rupture nocturne du jeûne à la mosquée Wallajah située à Chennai.

Dans la même mosquée Wallajah de Chennai, en Inde, une adorable petite musulmane prie juste avant la rupture du jeûne, au premier soir du mois du Ramadan, le 27 mai 2017.

Le 26 mai à l’aube, les musulmans pratiquants récitent la Tarawih, la prière marquant le début du mois du Ramadan, ici au sein de la mosquée Eyup Sultan, située à Brooklyn dans l’État de New York.

Autre lieu et pourtant atmosphère de recueillement comparable pour la prière de l’aube du mois du Ramadan, la Tarawih, récitée ici à la grande mosquée Istiqlal, à Jakarta, en Indonésie, le 26 mai 2017.

Un musulman indien apporte de la nourriture pour l’iftar, ou rupture du jeûne, au soir du 28 mai 2017, au sein de la mosquée Wallajah, située dans la ville de Chennai.

Des fidèles musulmans indonésiens s’apprêtent à rompre pour la première fois le jeûne du Ramadan dans la grande mosquée Istiqlal, située à Jakarta, le 27 mai 2017. A noter que le mois du Ramadan est le neuvième dans le calendrier islamique.

Réunies dans une mosquée à Moscou, des femmes musulmanes prient avant la première rupture du jeûne du Ramadan, le 27 mai 2017.

Une légion de volontaires pakistanais organisent la distribution des repas pour l’iftar, la toute première rupture du jeûne du mois du Ramadan, le 27 mai au soir à Rawalpindi. Le mois du Ramadan est sacré pour les musulmans parce que selon la tradition, c’est durant cette période que le Coran a été révélé au prophète Mahomet.

Un volontaire musulman indien organise la répartition des bols pour l’iftar à la mosquée Wallajah à Chennai.

 

Source : illustre.ch

LEAVE A REPLY