PARTAGER

SHAFAQNA – Le texte suivant contient des parties du célèbre hadith de l’imam al-Kazim (a.s.) s’adressant à Hecham ibn Hakam, qui était l’un des compagnons de l’imam al-Sadiq et de l’imam al-Kazim (a.s.). Il est connu comme le Hadith de La Raison et de l’Ignorance. Cheikh al-Koleyni commence le volume 1 de son livre influent de Hadith al-Kâfî par ce Hadith. Les parties suivantes sont traduites par Farideh Mahdavi-Damghani, et sélectionnées par SHAFAQNA.

***

یَا هِشَامُ إِنَّ اللَّهَ یَقُولُ- إِنَّ فِی ذلِکَ لَذِکْرى‏ لِمَنْ کانَ لَهُ قَلْبٌ‏ یَعْنِی الْعَقْلَ وَ قَالَ‏ وَ لَقَدْ آتَیْنا لُقْمانَ الْحِکْمَة  قَالَ الْفَهْمَ وَ الْعَقْلَ

Ô Héchâm! Allah Omnipotent a annoncé dans Son Livre: “Il y a bien là un rappel pour quiconque a un cœur, prête l’oreille tout en étant témoin.” [Qâf-37], [ici,] le cœur signifie l’intelligence et la raison. Et: “Nous avons effectivement donné à Louqmân la Hikmah [la Sagesse].” [Louqmân-12], [Ici,] la sagesse signifie qu’il reçut [la capacité] de raisonnement et de discernement.

 

یَا هِشَامُ إِنَّ لُقْمَانَ قَالَ لِابْنِهِ تَوَاضَعْ لِلْحَقِّ تَکُنْ أَعْقَلَ النَّاسِ‏ یَا بُنَیَّ إِنَّ الدُّنْیَا بَحْرٌ عَمِیقٌ قَدْ غَرِقَ فِیهِ عَالَمٌ کَثِیرٌ فَلْتَکُنْ سَفِینَتُکَ فِیهَا تَقْوَى اللَّهِ وَ حَشْوُهَا الْإِیمَانَ‏ وَ شِرَاعُهَا التَّوَکُّلَ وَ قَیِّمُهَا الْعَقْلَ وَ دَلِیلُهَا الْعِلْمَ وَ سُکَّانُهَا الصَّبْرَ.

Ô Héchâm! Louqmân dit à son fils: “Sois humble et soumis devant la Vérité [inévitable] pour être considéré comme le plus sage et le plus intelligent parmi les gens! Car, celui qui est doué d’intelligence, se sait insignifiant en face de la Vérité [et de son inévitabilité].

Ô mon enfant! Le monde est une mer [océan] profonde dans laquelle bien des gens ont été noyés! Par conséquent, ton navire [i.e. vaisseau] doit être bâti avec la piété [et la crainte] envers le Seigneur; les provisions qu’il transporte doivent être la Foi; ses voiles, la Confiance en Allah; son navigateur, la Raison [humaine]; son capitaine, la Connaissance; et son ancre, la Patience!”

 

یَا هِشَامُ لِکُلِّ شَیْ‏ءٍ دَلِیلٌ وَ دَلِیلُ الْعَاقِلِ التَّفَکُّرُ وَ دَلِیلُ التَّفَکُّرِ الصَّمْتُ وَ لِکُلِّ شَیْ‏ءٍ مَطِیَّةٌ وَ مَطِیَّةُ الْعَاقِلِ التَّوَاضُعُ‏ وَ کَفَى بِکَ جَهْلًا أَنْ تَرْکَبَ مَا نُهِیتَ عَنْهُ

Ô Héchâm! Pour toute chose, il y un Signe [et un Indice]! Le signe de l’intelligence est l’action de réfléchir et de raisonner, et le signe de la reflexion et de la méditation est le silence. Et pour toute chose, il existe un moyen de transport [i.e. une monture]; et la monture de la raison et de l’intelligence est l’humilité. Et la preuve de ton ignorance et de ta sottise est de commettre ce qui t’a été interdit par Allah.

 

یَا هِشَامُ مَا بَعَثَ اللَّهُ أَنْبِیَاءَهُ وَ رُسُلَهُ إِلَى عِبَادِهِ إِلَّا لِیَعْقِلُوا عَنِ اللَّهِ فَأَحْسَنُهُمْ اسْتِجَابَةً أَحْسَنُهُمْ مَعْرِفَةً لِلَّهِ وَ أَعْلَمُهُمْ بِأَمْرِ اللَّهِ أَحْسَنُهُمْ عَقْلًا وَ أَعْقَلُهُمْ‏ أَرْفَعُهُمْ دَرَجَةً فِی الدُّنْیَا وَ الْآخِرَةِ

Ô Héchâm! Allah n’envoya Ses Prophètes et Ses Messagers vers Ses serviteurs que pour leur faire connaître Allah! Et plus ils acceptent et croient aux [propos des] Messagers [Divins], plus ils développent leurs Connaissances envers Lui!

[Par conséquent,] le plus intelligent d’entre eux est celui qui répond à leur invitation de la meilleure manière possible, et celui qui est le plus sage d’entre eux est celui qui connaît le plus, les Commandements Divins!

Et celui qui est doué de la plus parfaite intelligence [et du plus parfait discernement] est celui qui possédera le plus haut rang et la position la plus élevée parmi les hommes, dans ce monde-ci et dans l’Au-delà!

 

یَا هِشَامُ إِنَّ لِلَّهِ عَلَى النَّاسِ حُجَّتَیْنِ حُجَّةً ظَاهِرَةً وَ حُجَّةً بَاطِنَةً فَأَمَّا الظَّاهِرَةُ فَالرُّسُلُ وَ الْأَنْبِیَاءُ وَ الْأَئِمَّةُ وَ أَمَّا الْبَاطِنَةُ فَالْعُقُولُ

Ô Héchâm! Allah a offert deux Arguments [i.e. Preuves] pour la Direction [Guide] des gens: un Argument explicite [apparent] et un Argument implicite [tacite]. L’Argument explicite [ou la Preuve extérieure] apparaît en forme de Messagers, de Prophètes et d’Imâms; tandis que l’Argument implicite [ou la Preuve intérieure] est constitué de l’intelligence [et du discernement] de Ses Serviteurs.

 

یَا هِشَامُ إِنَّ الْعَاقِلَ الَّذِی لَا یَشْغَلُ الْحَلَالُ شُکْرَهُ وَ لَا یَغْلِبُ الْحَرَامُ صَبْرَهُ

Ô Héchâm! Celui qui est doué d’intelligence n’a aucun obstacle à montrer sa gratitude et sa reconnaissance envers le Seigneur pour toutes les choses “licites” [i.e. Halâl] qu’il a reçues [i.e. comme la Subsistance], et les choses “illicites” [i.e. Harâm] ne peuvent guère détruire sa patience ni son endurance [pour lorsqu’il voudra recevoir ses Récompenses spirituelles dans le monde d’après].

 

یَا هِشَامُ الصَّبْرُ عَلَى الْوَحْدَةِ عَلَامَةُ قُوَّةِ الْعَقْلِ فَمَنْ عَقَلَ عَنِ اللَّهِ تَبَارَکَ وَ تَعَالَى اعْتَزَلَ أَهْلَ الدُّنْیَا وَ الرَّاغِبِینَ فِیهَا وَ رَغِبَ فِیمَا عِنْدَ رَبِّهِ وَ کَانَ اللَّهُ آنِسَهُ فِی الْوَحْشَةِ وَ صَاحِبَهُ فِی الْوَحْدَةِ وَ غِنَاهُ فِی الْعَیْلَةِ وَ مُعِزَّهُ فِی غَیْرِ عَشِیرَةٍ

Ô Héchâm! Supporter la solitude avec patience est un signe d’intelligence [et de pouvoir]. Celui qui a acquis son intelligence et sa raison d’Allah, a appris à se tenir à l’écart des gens et de ceux qui aiment le monde terrestre; un tel individu se tourne avec aspiration vers tout ce qui existe auprès d’Allah [au lieu de ce qui réside auprès des gens]. Ainsi donc, le Seigneur Lui-Même devient le Compagnon de son épouvante et de sa solitude, et Il sera Celui qui le rendra libre de tout besoin dans sa pauvreté, et qui l’honorera, sans qu’il y ait eu un parent influent [autour de lui]!

 

یَا هِشَامُ قَلِیلُ الْعَمَلِ مِنَ الْعَاقِلِ مَقْبُولٌ مُضَاعَفٌ وَ کَثِیرُ الْعَمَلِ مِنْ أَهْلِ الْهَوَى وَ الْجَهْلِ مَرْدُودٌ

Ô Héchâm! Une bonne action, bien qu’insignifiante, est bien mieux acceptée d’un savant érudit, et possède une bien plus grande récompense [aux Yeux Divins]; par contre, les nombreuses bonnes actions accomplies par un sot qui suit ses viles passions sont rejetées [définitivement] …

 

یَا هِشَامُ إِنَّ الْعَاقِلَ رَضِیَ بِالدُّونِ مِنَ الدُّنْیَا مَعَ الْحِکْمَةِ وَ لَمْ یَرْضَ بِالدُّونِ مِنَ الْحِکْمَةِ مَعَ الدُّنْیَا فَلِذَلِکَ‏ رَبِحَتْ تِجارَتُهُمْ‏

ô Héchâm! L’homme doué d’intelligence se réjouit d’une bonne sagesse et de la possession limitée des biens matériels dans ce monde-ci; par contre, il ne se réjouit guère d’une petite sagesse qui soit accompagnée d’une possession illimitée des biens matériels de ce monde-ci; c’est pourquoi, le commerce des hommes doués d’intelligence est bien plus profitable [bénéfique]!

 

یَا هِشَامُ إِنْ کَانَ یُغْنِیکَ مَا یَکْفِیکَ فَأَدْنَى مَا فِی الدُّنْیَا یَکْفِیکَ وَ إِنْ کَانَ لَا یُغْنِیکَ مَا یَکْفِیکَ فَلَیْسَ شَیْ‏ءٌ مِنَ الدُّنْیَا یُغْنِیکَ

یَا هِشَامُ إِنَّ الْعُقَلَاءَ تَرَکُوا فُضُولَ الدُّنْیَا فَکَیْفَ الذُّنُوبُ وَ تَرْکُ الدُّنْیَا مِنَ الْفَضْلِ وَ تَرْکُ الذُّنُوبِ مِنَ الْفَرْضِ‏

Ô Héchâm! Quand les hommes doués d’intelligence ont laissé derrière eux, tout ce qui, dans ce monde-ci, représente plus que la simple nécessité, comment donc pourraient-ils commettre des péchés?!

En fait, se tenir à l’écart du monde est une chose souhaitable et recommandée [honorable]; et ne plus commettre de péchés est une Obligation [Divine].

 

یَا هِشَامُ مَنْ أَرَادَ الْغِنَى بِلَا مَالٍ وَ رَاحَهَ الْقَلْبِ مِنَ الْحَسَدِ وَ السَّلَامَهَ فِی الدِّینِ فَلْیَتَضَرَّعْ إِلَى اللَّهِ فِی مَسْأَلَتِهِ بِأَنْ یُکَمِّلَ عَقْلَهُ فَمَنْ عَقَلَ قَنِعَ بِمَا یَکْفِیهِ وَ مَنْ قَنِعَ بِمَا یَکْفِیهِ اسْتَغْنَى وَ مَنْ لَمْ یَقْنَعْ بِمَا یَکْفِیهِ لَمْ یُدْرِکِ الْغِنَى أَبَداً

Ô Héchâm! Quiconque aspire à une richesse spirituelle et non à une richesse matérielle, et à une sérénité intérieure devant toute forme de jalousie et d’envie, et au Salut de sa Religion doit implorer et supplier Allah, à Lui la Puissance et la Gloire [dévotement, et du fin fond de son cœur], afin qu’Il perfectionne son intelligence et sa raison; car, quiconque agit avec intelligence, en se limitant et en se contentant de tout ce qui lui suffit, reste satisfait; et quiconque se contente de ce qui lui suffit deviendra riche et libre de tout besoin; et quiconque ne se contente pas de ce qui lui suffit, ne connaîtra jamais cette liberté de tout besoin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here