PARTAGER

SHAFAQNA – Shiacity : Des commissions ont par conséquence entamé une campagne dans tous les librairies du pays depuis la semaine dernière à la chasse de ces livres.

Il y a deux types de livres pourchassés : les livres extrémistes prônant le terrorisme (salafiste/wahhabite) et ceux prônant le chiisme sans aucune violence. L’état marocain considère que le sunnisme malékite est la seule doctrine valable pour ses citoyens. L’état décide de la foi de ses citoyens comme s’ils étaient sa propriété.

Cette décision est totalement ridicule et reflète la mentalité de l’état marocain. En effet, aujourd’hui l’extrême majorité des livres sont téléchargés sur internet même dans les pays où l’achat en papier de livres sur le chiisme est autorisé.

Les sources du quotidien marocain révèlent que le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a adressé un courrier confidentiel aux Directions territoriales afin que des campagnes de contrôle soient effectuées dans les librairies spécialisées dans ce genre d’ouvrages et de répertorier les titres de ceux d’entre eux qui glorifient le chiisme ou contiennent des pensées extrémistes. Le ministère de l’Intérieur a également décidé de renforcer le contrôle sur les livres religieux importés au Maroc.

Cette décision a été justifiée par des mesures sécuritaires et il a été affirmé qu’elles ne constituent aucunement une quelconque entrave à la liberté de penser et d’expression. Qu’est ce qui constitue une entrave alors si priver les gens de lire ce qu’ils veulent lire n’en est pas une ?

Avec comme source : Lesiteinfo, Bladi, Al Massae

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here