Le Coran se décrit (1/3)

64
PARTAGER

Shafaqna – Comment le Coran s’est-il décrit et de quelle façon pouvons-nous déduire des données de cette description?

Il s’est présenté à nous et nous a fait connaître son rôle dans notre vie sous une variété d’expressions et de noms. Ces expressions et noms qui le désignent ne sont pas que de synonymes divers pour désigner une seule et même chose. Non, loin de là ce sont des descriptifs dont chacun indique une signification différente et décèle une dimension particulière. En d’autres termes, chacun des noms du Coran recèle une vérité spécifique.

Ainsi, le Coran est une «Lumière» qui dissipe les ténèbres qui voilent le cur, et illumine ses sentiments. C’est une Lumière qui dissipe les noirceurs accumulées autour de l’intellect et libère ainsi ses idées. C’est une Lumière qui chasse les obscurités enveloppant l’âme et ravive ainsi ses désirs. C’est une Lumière qui dissipe les ténèbres qui planent sur la vie, nous permettant de découvrir ainsi la voie de notre mouvement:

«Une Lumière et un Livre clair vous sont venus d’Allah».(Sourate al-Mâ’idah, 5/ 15)

Le Coran est une source de «Clairvoyance». Or la clairvoyance est la conscience ou l’oeil intérieur par lequel nous voyons la Vérité et le Bien – et nous les suivons -, ainsi que le Faux et le Mal – et nous les évitons. Elle est comme l’oeil extérieur qui requiert une lumière pour pouvoir voir, et c’est le Coran qui est sa lumière:

«Ceci (Le Coran) constitue pour les hommes une source de clarté, un guide et une miséricorde pour les gens qui croient avec certitude».(Sourate al-Jâthiyah, 45/ 20)

Le Coran est aussi une «Guidance (un Guide)» vers le Droit Chemin après l’égarement et la

déviation. Or, aucun d’entre nous ne saurait retrouver quoi que ce soit dans l’obscurité. Avezvous essayé de voir un objet après une panne d’électricité et l’extinction de la lumière?:

«Voilà le Livre, Il est sans aucun doute une guidance pour les Gens pieux».(Sourate al-Baqarah, 2/ 2)

Le Coran est «Guérison», et qui, sinon le malade a besoin de cette guérison? Le Coran est aussi un remède contre la haine, la rancune, l’envie, la détestation, l’esprit de vengeance, l’esprit du corps et l’agressivité qui s’agitent dans les poitrines, et contre la duperie, le vol, l’adultère, l’usure, l’agression, et tous les autres maux que nous rencontrons dans notre vie. Ainsi le Coran assure notre bonne santé et notre sécurité individuelles et sociales:

«O vous les hommes Une exhortation de votre Seigneur, une guérison pour les coeurs malades, une Direction et une Miséricorde vous sont déjà parvenues (sous forme de Coran) à l’adresse des croyants».(Sourate Yûnis, 10/57)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here