La récitation comme les actes obligatoires de la prière / avec la voi de La sourate al-Fatiha et al-Ikhlas

190
PARTAGER
fr.shafaqna - La récitation comme les actes obligatoires de la prière avec la voi de La sourate al-Fatiha et al-Ikhlas

SHAFAQNA – Le Grand Ayatollah Seyyed Ali Sistani explique sur “La qirâ’ah ou la récitation (des Sourates du Saint Coran)” dans les Livres Juridiques ; Lois islamiques.

Lire aussi : Les actes obligatoires de la prière

On doit réciter pendant les Prières Quotidiennes obligatoires la Sourate al-Hamd dans la première et la deuxième rak’ah, et ensuite, par précaution, une seconde Sourate complète dans chacune de ces deux rak’ah. Il est à noter que, dans la Prière, la Sourate al-Dhuhâ (Sourate 93) et la Sourate al-Inchirâh (Sourate 94) sont considérées comme une seule Sourate, et il en va de même pour la Sourate al-Fîl (Sourate 105) et la Sourate Quraych (Sourate 106).

Lorsqu’on accomplit la Prière du Vendredi ou la Prière de Midi le vendredi, il est recommandé de réciter, après la Sourate al-Hamd, la Sourate al-Jum’ah dans la première rak’ah, et la Sourate al-Munâfiqîn dans la seconde rak’ah, et au cas où l’on commence à réciter l’une de ces sourates, il n’est pas permis de l’abandonner pour réciter une autre Sourate à sa place.

Lire aussi : La signification et l’effet de la prière

Il est obligatoire que l’homme récite la Sourate al-Hamd et la Sourate complémentaire à haute voix pendant les Prières de l’Aube, du Crépuscule et de la Nuit, et que l’homme, aussi bien que la femme, récitent la Sourate al-Hamd et la Sourate complémentaire à voix basse lors des Prières de Midi et de l’Après-Midi.

Lors de l’accomplissement des Prières de l’Aube, du Crépuscule et de la Nuit, on doit, par précaution, prendre soin de prononcer tous les mots, y compris le dernier mot, de la Sourate al-Hamd et de la Sourate complémentaire à haute voix.

Si quelqu’un récite intention-nellement à haute voix les récitations qui doivent être dites à voix basse, et vice versa, sa Prière sera invalide. Toutefois, au cas où il le ferait par inadvertance, ou par ignorance de la règle, sa Prière restera valide. Et s’il réalise qu’il vient de commettre une erreur, pendant qu’il récite la Sourate al-Hamd ou la Sourate complémentaire, il n’est pas nécessaire de recommencer la partie incriminée de la récitation.

Lire aussi : L’importance de la prière par Hodjatoleslam Mohsen Qara’ati

Pendant la troisième et la quatrième rak’ah, on peut réciter ou bien seulement la Sourate al-Hamd, une fois, ou bien “les quatre tasbîh” (en arabe “al-Tasbîhât al-arba`ah”): “Subhân-Allâhi wal-Hamdu lillâhi wa lâ ilâha illallâhu wallâhu Akbar”, une fois, ou de préférence trois fois. Il est également permis de réciter la Sourate al-Hamd au cours d’une rak’ah, et “les quatre tasbîh” dans l’autre rak’ah; mais il vaut mieux réciter ces derniers pendant les deux rak’ah (troisième et quatrième).


La sourate al-Fatiha :

Texte en arabe Translittération Traduction de Muhammad Hamidullah
1 بسم الله الرحمن الرحيم Bismillah ar-rahman ar-rahim Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
2 الحمد لله رب العالمين Al Hamdulillahi rabbi-l-`alamin Louange à Allah, Seigneur de l’univers.
3 الرحمن الرحيم Ar-rahman ar-rahim Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
4 ملك يوم الدين Maliki yawm ad-din Maître du Jour de la rétribution.
5 اياك نعبد واياك نستعين Iyaka na`budu wa iyaka nasta`in C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
6 اهدنا الصراط المستقيم Ihdina as-sirat al-mustaqim Guide-nous dans le droit chemin,
7 صراط الذين انعمت عليهم غير المغضوب عليهم ولا الضالين Sirat al-ladhina an`amta alayhim ghayri al-maghđubi alayhim wa la ad-dalin Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.

 

La sourate al-Ikhlas:

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here