PARTAGER

SHAFAQNA –  La présentation des sourates du Coran ; Sourate Hûd (Chapitre 11)

Sourate Hûd (en arabe: سوره هود) est la XIème sourate du Coran. Son est transcrit en français également Houd. Cette sourate raconte précisément le récit de Houd qui fut le prophète de l’ethnie ‘Âd (عاد). Elle est la onzième sourate dans l’ordre de l’écriture du Coran et la 52ème sourate dans l’ordre de la révélation. Elle constitue une des sourate moyenne du Coran comprenant 2/3 d’un juz’.

Elle est la onzième sourate dans l’ordre de l’écriture du Coran et la 52ème sourate dans l’ordre de la révélation. Elle constitue une des sourate moyenne du Coran comprenant 2/3 d’un juz’. C’est une sourate mekkoise et constitue la cinquième sourate commençant avec les lettres coupées A.L.R. Elle contient 123 versets.

La structure et le style de la sourate

Cette sourate est donnée comme mekkoise par l’exégèse islamique qui admets quelques brèves additions médinoises (vt. 12, 15, 17, 114). Dans sa forme actuelle, elle se présente comme une homélie parfaitement équilibrée, constituée de trois parties. La première partie est formée de révélations juxtaposées qui, dans leur ensemble, sont la troisième période mekkoise.

La deuxième partie (vt. 27 à 101) est formée de six récits à des missions de Prophète antérieurs. La reprise de certains versets formant leit-motiv prouve qu’on a là un tout d’une seule venue.

Cette série de récits s’achève sur une conclusion dont le début (vt. 102 à 114) fait certainement corps, primitivement, avec les narration qui précédent. A ce développement sont venus se juxtaposer (vt. 115 à 123) des développements d’un contenu et d’un style un peu différents [1].

Les concepts de la sourate

Cette sourate a pour contenu principal les récits des prophètes comme Noé (Nûh), Houd (Hû), Sâlih, Lûth, Shu’aib, Abraham (Ibrâhîm) et Moise (Mûsâ). D’autres propos importants de cette sourate sont également la révélation, le Coran et sa grandeur et son miracle, la science de Dieu, les épreuves de l’homme, etc.

Les mérites (thawâb) de sa lecture:

Quiconque lit cette Sourate, il se présentera le Jour de la Résurrection dépouillé de toute faute et sera placé parmi le groupe des Prophètes.

La signification de sa lecture pendant le rêve:

Quiconque se voit en train de la lire pendant le rêve, vivra longtemps et suivra la ligne de la Religion.


Références

[1] R. Blachère, le Coran, 1996


Source : fr.wikishia.net et LE CORAN, UNE GUÉRISON ET UNE MISÉRICORDE POUR LES CROYANTS ÉDITÉ ET TRADUIT EN FRANÇAIS PAR ABBAS AHMAD AL-BOSTANI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here