PARTAGER

SHAFAQNA –  La présentation des sourates du Coran ; Sourate al-Ra’d (Chapitre 13)

Sourate Ar-Ra’d (en arabe : سوره الرعد) est le treizième sourate du Coran; sourate XIII. Elle est nommée en français Le Tonnerre. Elle est la septième sourate commençant par les lettre coupées A.L.M.R. (المر).

Dans cette sourate 13 fois on a parlé du tonnerre. Puisque la Tonner, Ra’d a été mentionnée plusieurs fois et également de par son importance sémantique concernant l’adoration de Dieu, cette sourate a été appelé R’ad.

Ar-Ra’d est la 13ème sourate dans l’ordre du Coran et le 98ème sourate dans l’ordre de la révélation. Elles contient 53 versets, 854 mots et 3541 lettres. Elle contient à peu près la moitié d’un juz’ coranique. Elle est la deuxième sourate des quatorze dont la lecture exige, d’après la tradition, une prosternation (suivant la lecture du verset 15).

L’exégèse n’arrive pas à décider si cette sourate est mekkoise ou médinoise et, quand elle penche pour cette dernière datation, elle n’invoque pas d’arguments historiquement décisifs. BEll considère qu’un ensemble originellement reçu à la Mecque s’est trouvé remanié et complété très peu de temps après l’Emigration à Médine. Cette façon de voir est confirmée par l’allure de certains versets très étirés et par la reprise de thème propres à la troisième période mekkoise[1].

Selon Abbas Ahmad al-Bostani dans ” Le Coran, Une guérison et une miséricorde pour les Croyants ” lieu de révélation de cet sourate est au Médine.

Le contenu de cette sourate appuie sur l’unicité de Dieu, le Résurrection, la Révélation, etc. Dans ce sourate on parle des secret du monde qui font réfléchir au secret de l’être et l’homme.

Les mérites (thawâb) de sa lecture:

Quiconque lit cette Sourate sera protégé contre le tonnerre, lors même qu’il était un ennemi des Ahl-ul-Bayt, mais s’il était un vrai croyant, Allah le fera entrer au Paradis sans lui demander des comptes et lui permettra d’intercéder en faveur de sa famille et ses amis.

Recommandations pour sa lecture:

Il est recommandé de la lire tous les jours.

La signification de sa lecture pendant le rêve:

Quiconque se voit en train de la lire pendant le rêve, son heure (le moment de sa mort) pourrait être proche.


Source : fr.wikishia.net et  Le Coran, Une guérison et une miséricorde pour les Croyants Édité et traduit en français par Abbas Ahmad al-Bostani 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here