PARTAGER

SHAFAQNA avec ABNA – Dieu dan le Coran parle des couleurs

أَلَمْ تَرَ أَنَّ اللَّهَ أَنْزَلَ مِنَ السَّماءِ ماءً فَسَلَکَهُ یَنابیعَ فِی الْأَرْضِ ثُمَّ یُخْرِجُ بِهِ زَرْعاً مُخْتَلِفاً أَلْوانُهُ ثُمَّ یَهیجُ فَتَراهُ مُصْفَرًّا ثُمَّ یَجْعَلُهُ حُطاماً إِنَّ فی ذلِکَ لَذِکْرى لِأُولِی الْأَلْبابِ

“Ne vois-tu pas que Dieu a fait descendre du ciel une eau qu’il achemine dans la terre vers des sources jaillissantes grace auxquelles il fait germer des plantes diaprees, puis celles-ci se fanent et tu vois qu’elles ont jauni; il en fait ensuite des brindilles dessechees. Il y a vraiment la un Rappel pour les hommes doues d’intelligence” (39:21 -La sourate des groupes ou Az-Zumar )

Le Coran parle des couleurs en général qui sont un signe pour ceux qui réfléchissent.

Le Coran parle aussi des différentes couleurs des êtres humains :

«وَ مِنْ آیاتِهِ خَلْقُ السَّماواتِ وَ الْأَرْضِ وَ اخْتِلافُ أَلْسِنَتِکُمْ وَ أَلْوانِکُمْ إِنَّ فی ذلِکَ لَآیاتٍ لِلْعالِمینَ

“Parmi ses Signes la creation des cieux et de la terre; la diversite de vos idiomes et de vos couleurs. Il y a vraiment la des Signes, pour ceux qui savent.” (30:22 – La sourate des romains ou Ar-Rum)

Aussi des couleurs des fruits :

أَ لَمْ تَرَ أَنَّ اللَّهَ أَنزَلَ مِنَ السَّمَاءِ مَاءً فَأَخْرَجْنَا بِهِ ثَمَرَاتٍ مخُّْتَلِفًا أَلْوَانهَُا وَ مِنَ الْجِبَالِ جُدَدُ بِيضٌ وَ حُمْرٌ مخُّْتَلِفٌ أَلْوَانهَُا وَ غَرَابِيبُ سُود

“Ne vois-tu pas que Dieu fait descendre du ciel l’eau dont nous faisons ensuite sortir des fruits diapres? Les montagnes sont marquees de stries blanches, rouges, de couleurs diverses ou d’un noir profond.” (35:27 – La sourate du createur ou Fatir)

Et des couleurs de la nature (La sourate Fatir 27) et des montagnes :

Dans la sourate Fatir, au verset 27 :

وَمِنَ الْجِبالِ جُدَدٌ بیضٌ وَ حُمْرٌ مُخْتَلِفٌ أَلْوانُها وَ غَرابیبُ سُودٌ صَفْراءُ فاقِعٌ لَوْنُها تَسُرُّ النَّاظِرین…

…Les montagnes sont marquees de stries blanches, rouges, de couleurs diverses ou d’un noir profond.” (35:27 – La sourate du createur ou Fatir)

Qui provoque la joie et l’activation de la pensée notamment dans le lever du soleil.

La couleur blanche qui est la couleur du bonheur, est évoquée aux versets 106 et 107 de la sourate Al-Imran (ou la famille d’Imran) :

یَوْمَ تَبْیَضُّ وُجُوهٌ وَ تَسْوَدُّ وُجُوهٌ…

“le jour oo certains visages s’eclaireront tandis que d’autres visages seront noirs. …” ( 3:106 -La sourate de Al-Imran ou la famille )

وَ أَمَّا الَّذِينَ ابْيَضَّتْ وُجُوهُهُمْ فَفِى رَحْمَةِ اللَّهِ هُمْ فِيهَا خَالِدُون‏

“Ceux dont les visages seront clairs jouiront de la misericorde de Dieu dans laquelle ils demeureront immortels.” ( 3:107 – La sourate de Al-Imran ou la famille )

Le blanc est ici associé à la lumière du visage des croyants le jour de la rétribution, à cause de leur pureté et de leur rejet des péchés.

Le vert est évoqué des dizaines de fois dans le Coran, notamment pour les habitants du paradis dont les habits sont de « soie verte »

…وَ یَلْبَسُونَ ثِیاباً خُضْراً مِنْ سُنْدُسٍ وَ إِسْتَبْرَقٍ…

“…ils seront vetus d’habits verts, de soie et de brocart;…” ( 18:31 – La sourate de la caverne ou Al-Kahf)

Au verset 80 de la sourate Ya-Çin, c’est la couleur de la verdure et des plantes qui est évoquée :

الَّذی جَعَلَ لَکُمْ مِنَ الشَّجَرِ الْأَخْضَرِ ناراً فَإِذا أَنْتُمْ مِنْهُ تُوقِدُونَ

“C’est lui qui, pour vous, a dans l’arbre vert place du feu dont vous utilisez la flamme.” ( 36:80 – la sourate Ya-Çin )

L’Imam Ali (a.s.) (maxime 400 du Nahjol Balaghe) recommande de regarder le vert pour guérir certaines maladies. Le vert est une couleur qui provoque la joie et l’harmonie qui existe dans la nature est un signe divin.

Cependant le Coran précise que la meilleure couleur est la « couleur divine » :

صِبْغَةَ اللَّهِ وَ مَنْ أَحْسَنُ مِنَ اللَّهِ صِبْغَةً وَ نحَْنُ لَهُ عَبِدُون‏

“L’onction de Dieu! Qui peut, mieux que Dieu, donner cette onction? Nous sommes Ses serviteurs” ( 2:138 – la sourate de la vache ou Al-Baqarah)

L’Imam Sadegh (a.s.) a déclaré que ce verset signifiait : « suivez l’islam » qui est en accord avec votre nature, et le commentaire du terme coranique «صبغة»  fait allusion à l’unité, la grandeur, la pureté, la justice, l’égalité, le monothéisme et aussi à l’absence de couleur », a-t-il expliqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here