La banque sans intérêt en islam

41
SHARE

SHAFAQNA – Cette institution phare de la finance islamique fascine tout autant qu’elle intrigue. Elle a été théorisée par l’Irakien Muhammad Baqir Al-Sadr, dans un ouvrage qui est enfin disponible dans les milieux académiques non arabes. Ce texte, motivé par l’exigence d’un compromis de civilisation, assume à la fois, la pratique coutumière, et les conditions bancaires imposées par le système bancaire conventionnel que la stricte discipline du « fiqh » musulman. Avec Julien Pelissier, auteur d’une thèse sur la méthodologie employée par Baqir Al-Sadr.

La revue de presse croisée Israël/monde arabe avec Alexandre Buccianti et Michel Paul.

Vidéo sur RFI

LEAVE A REPLY