Jordanie : un chœur d’enfants chrétiens et musulmans pour la paix

32
SHARE

SHAFAQNA – Depuis le début de ce mois de juin, 20 enfants chrétiens jordaniens et 20 enfants musulmans syriens se retrouvent trois fois par semaine pour chanter et apprendre la flûte ensemble. Ce projet financé par la Caritas Jordanie entend porter un message de paix au travers de la musique.

Ils sont une quarantaine, séparés en deux classes, l’une de flûte à bec et l’autre de chants. Si la chaleur de ce mois de juin rend la concentration plus difficile, le plaisir d’apprendre est bien là. Dans la classe de flûte à bec, les musiciens en herbe commencent doucement à maîtriser le son sortant de leur instrument alors que les apprentis chanteurs, de l’autre côté, s’appliquent pour effectuer des exercices de vocalise.

Les enfants débutent mais cet élan est prometteur. Lancés le 1er juin par la Caritas, ces cours de musique sont dispensés gratuitement à ces jeunes enfants trois fois par semaine et ce rythme s’accentuera au mois de juillet, passant à quatre fois. Jordaniens chrétiens ou syriens musulmans, ces enfants ont tous en commun de venir de milieux très simples, avec peu de moyens. L’apprentissage de la musique à un tel rythme constitue donc une chance pour tous.

D’une seule voix pour la paix

Orchestré par les sœurs salésiennes, ce projet souhaite donner un message de paix en réunissant musulmans et chrétiens autour de la musique, « un moyen d’expression très fort » selon sœur Rasha. La Caritas souhaite ainsi créer un chœur d’enfants qui puisse perdurer sur le long-terme au même titre que plusieurs chœurs très connus en Jordanie. Quelques professeurs investis dans ce projet sont d’ailleurs eux-mêmes chanteurs au chœur « Fontaine d’amour », connu au-delà des frontières jordaniennes pour sa mixité religieuse. Un parrainage qui promet un bel avenir.

LEAVE A REPLY