PARTAGER
Un homme tient le portrait du grand ayatollah Ali Sistani. Les miliciens chiites qui ont pris part aux combats contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) doivent être intégrés dans les services de sécurité de l'Etat et toutes les armes doivent être remises à ces derniers, dit Ali Sistani dans un sermon lu vendredi en son nom à la mosquée de Kerbala. /Photo d'archives/REUTERS/Atef Hassan HH/ACM

SHAFAQNA – Reuters : Les miliciens chiites qui ont pris part aux combats contre les djihadistes de l’Etat islamique (EI) doivent être intégrés dans les services de sécurité de l’Etat et toutes les armes doivent être remises à ces derniers, dit le grand ayatollah Ali Sistani dans un sermon lu vendredi en son nom à la mosquée de Kerbala.

Les Unités de mobilisation populaire, qui ont contribué à la défaite de l’EI proclamée la semaine dernière par le Premier ministre Haïdar al Abadi, ont été formées en vertu d’une fatwa de l’ayatollah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here