PARTAGER
fr.shafaqna - Hocine Gueham « Empêcher les mosquées de Montréal de tomber entre les mains du Wahhabisme»

SHAFAQNA – elwatan : L’Algérien, Hocine Gueham, chercheur en pensée islamique et Spécialisé des mouvements extrémistes, participera ce mardi à Montréal à un colloque sur le Vivre ensemble organisé par le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence, à l’occasion du premier anniversaire de l’attentant de la grande mosquée de Québec  qui a coûté la vie à six personnes dont deux Algériens.

Quels conseils donnerez-vous aux musulmans qui s’installent au Canada ?

fr.shafaqna - Hocine Gueham « Empêcher les mosquées de Montréal de tomber entre les mains du Wahhabisme»
Hocine Gueham

Premièrement, les musulmans qui s’installent dans des pays où la culture et le culte sont différents que ceux de leur pays d’origine doivent admettre la situation telle qu’elle est là où ils vont s’installer.

Si, maintenant, leur option se dirige vers un attachement rigoureux à leur culte et à leur culture et qu’eux-mêmes jugent qu’ils sont incompatibles avec la société d’accueil ou que celle-ci ne va pas les accepter en tant que tels, la meilleures des solutions dans ce cas, à mon avis, c’est le retour vers le pays d’origine.  Le musulman fera éviter le désordre à tout le monde.  La logique donne au pays d’accueil, souverain,  le droit d’imposer ses lois et non pas au venant et surtout pas quand il s’agit d’une minorité  et de loin quand l’idéologie véhiculée ou le culte est rejetée.

Lire aussi : Rencontre avec l’historien Daoud Riffi sur le wahhabisme et salafisme

L’islam a incité les musulmans à ne pas imposer leur religion. Le fait d’imposer l’islam est une hérésie créée uniquement par le Wahhabisme.  Jamais l’Islam n’a voulu créer une société d’imposteur où les apparences sont religieuses et le fond rejette cette religion. Que la pratique ne se fait que suite à une répression ou une menace qui guette les sujets.

En plus,  dans le saint Coran, on retrouve des versets où Dieu interdit au Prophète de transmettre le discours religieux à ceux qui ne veulent pas l’entendre.  Les lecteurs peuvent me contacter pour leur fourni les détails de cette thèse. Celle-ci a été dissimulée et escamotée par le discours religieux contemporain. Le wahhabisme et frères musulmans occultent ces versets qui déragent leur tentatives d’asseoir leur pouvoir à l’échelle mondiale.

En dernier lieu, l’islam n’a jamais prêché, prétendu ou développé des thèses qui interdisent le co-relationnel avec ceux qui sont différents dans la culture, le système politique, la confession ou autre.

La preuve est  donnée par le Prophète lui-même. Lorsqu’il est arrivé  à Médine, 48 heures après, il a établi une charte où il a demandé aux Juifs et Israélites établis à l’époque autour de Médine d’y adhérer pour former une seule nation. Il avait garanti aux Juifs leur droit au culte, à la citoyenneté et à la protection en cas de guerre sans que ces derniers soient obligés de prendre part à cette guerre.

Lire aussi : Le wahhabisme saoudien propage l’idéologie de haine dans le monde

Donc, l’islam lui-même appelle à la cohabitation et non pas à l’extermination de l’autre. Je le répète, tous ces préceptes d’extermination, d’exclusion et de violence sont d’un point de vue théologique des hérésies.

Sur le plan politico-stratégique, on sait que ce sont certains régimes dans le monde arabe qui veulent asseoir leur hégémonie sur l’ensemble des territoires musulmans pour affermir leur pérennité au pouvoir.

Donc aucune incompatibilité entre l’islam et la vie en occident ?

Le musulman qui arrive dans une terre d’accueil doit savoir que l’islam ne voit pas d’incompatibilité et de contradiction entre le fait de garder sa confession et d’avoir n’importe quelle nationalité. Le verset 13 de la sourate 49 précise et déclare que c’est Dieu qui a cautionné et admis qu’il y ait une diversité entre les peuples et les races à tout point de vue.

Le musulman qui arrive dans un autre pays que ce soit en Amérique du Nord ou en Europe ou ailleurs, doit oublier le fait qu’il soit arabe, berbère, Pakisatanais ou Africain, vous êtres Canadien. La nature, la politique la société, certaines contraintes objectives qui relèvent du climat, de la distance, du bon sens, de la raison imposent à ce citoyen de se réadapter. Comme il doit faire pour s’adapter au décalage horaire, il doit régler son décalage culturel, politique et sociétal. Il doit s’intégrer dans ce nouveau bloc et ne sera plus obligé de ne vivre qu’avec les traditions héritées auparavant. Sinon c’est la collision qui mènerait à la non-intégration qui pourrait engendrer le clash avec les autres.

Lire aussi : Le wahhabisme, une forme d’associationnisme

Ceci nous mène à l’islamophobie au  Canada …

L’islamophobie est le fait de rejeter les notions de l’islam et sa philosophie. En réalité, il y a deux Islam. Un Islam prophétique qui n’a plus de présence de nos jours. Et une autre miroitée. Cette dernière reflète un faux islam qui découle des mouvements islamistes et non pas musulmans. Attaquer les thèses de ces derniers relève également du devoir du musulman. Je pourrais moi-même me considérer islamophobe par rapport à un islam tel que le wahhabisme.

Pour ceux qui s’attaquent à  l’Islam prophétique que je suppose qu’ils ignorent complètement, on pourrait leur pardonner du fait qu’ils n’arrivent pas à découvrir le vrai visage de l’islam et que c’est le wahhabisme qui les en empêche à travers le mal satanique qu’il diffuse avec un vocabulaire religieux.

Mais je suis certain que si les discussions sont ouvertes avec les gens qui s’attaquent indument aux sources de l’islam. Si jamais ils s’assoient avec de vrais musulmans qui leur expliqueraient la grandeur de cette religion, l’islamophobie cessera d’exister. Celle-ci est en somme le fruit de l’existence d’un islam tordu, l’islam wahhabite et non l’islam prophétique.

Les musulmans doivent louanger Dieu de vivre dans ce pays. Le Canada est la mère de l’Humanité. Il accueille toutes les races du monde et toutes les confessions sans en faire distinction ni prêter attention à ces détails. Il offre toutes les chances d’avoir une vie décente, un pays de droit et de justice et de liberté. Une bénédiction pour l’Humanité entière.

Vous avez eu le temps de visiter certaines mosquées à Montréal. Quel constat faites-vous du discours qui y est véhiculé ?

D’après le petit constat que j’ai relevé durant ce court séjour certains noyaux extrémistes islamistes commencent à s’implanter dans des mosquées à Montréal.

C’est une gangrène. Dès qu’elle est semée, c’en est fini pour le sujet. Nous avons visité certaines mosquées et nous avons discuté avec des imams et des fidèles et nous avons constaté la présence d’un discours extrême ce qui nous amène à tirer la sonnette d’alarme.

Lire aussi : Comment traiter le phénomène du takfir?

Le Canada est une terre vierge pour le culte musulman notamment venant des pays maghrébins et les mosquées le sont également.  C’est justement ce vide qui peut donner l’occasion aux extrémistes d’occuper ces mosquées pour mener les prières et former les fideles dans l’esprit du wahhabisme.

Si ce courant arrive à mettre pied et donner des racines dans les mosquées à Montréal, je serais très inquiet sur l’avenir du Canada.

On peut tirer profit de l’expérience algérienne en multipliant les rencontres. Il faut  faire appel à des gens qui ont une double culture,  musulmane et occidentale maitrisant les langues , sages et qui croient en l’amour du prochain pour occuper ces espace et empêcher qu’ils tombent entre les mains des extrémistes et du wahhabisme.


Les opinions exprimées dans cet article n’engagent que leur auteurs et ne reflètent pas nécessairement la editoriale de SHAFAQNA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here