PARTAGER

SHAFAQNA – Aujourd’hui , 10 Rabi’ al-Awal , c’est l’anniversaire de mariage entre le Prophète (s) et Khadîja (s).

Khadîja bt. Khuwaylid, (en arabe: خَديجة بِنت خُوَيلِد) connue sous le nom: Khadîja Al-Kubrâ, est la surnommée “Mère des croyants” (Umm al-Mu’minîn), la première épouse du Prophète (s) et la mère de Fâtima Al-Zahrâ (s). Le Prophète (s) l’épousa avant sa prophétie. Elle fut la première femme et la première personne qui crut en lui.

Elle dépensa toute sa richesse pour répandre l’islam. Tant qu’elle était en vie, le Prophète (s) ne se remaria pas et après son décès, le Prophète (s) parlait souvent de ses qualités et la louait.

Il eut deux fils et quatre filles de Khadîja, nommés: Qâsîm, Abd Allah, Zaynab, Ruqayya, Umm Kulthûm et Fatima. Donc, tous les enfants du Prophète (s) sauf Ibrâhîm furent de Khadîja. Khadîja décéda à la Mecque, trois ans avant l’émigration du Prophète (s). Il l’enterra dans le cimetière de Ma’lâh, situé dans un endroit élevé à la Mecque.

Ibn Kathîr a rapporté par Ibn Is’hâq:

« Lorsque Khadîja vit l’honnêteté, la sincérité, la fidélité et les qualités morales du Prophète (s), elle fit confiance en lui. Quand le Prophète (s) revint du voyage qu’il avait fait à Cham pour le commerce, le servant de Khadîja lui fit part des qualités du Prophète qu’il avait constaté durant ce voyage, à ce moment-là Khadîja demanda au Prophète (s) de l’épouser ».[1]

Ibn Sayed Al-Nâs et Ibn ‘Athîr ont raconté les mêmes raisons pour la proposition de Khadîja au Prophète (s).[2][3]

D’après toutes les sources, Khadîja fut la première épouse du Prophète (s) et le Prophète (s) n’épousa aucune autre femme tant que Khadîja était en vie.[4]

Il y a de différents rapports à propos de l’âge du Prophète (s) quand il se maria avec Khadîja comme: 21, [5], 22, 25[6], 28, 30 et 37 ans.[7] D’après Ibn Abd Al-Birr, ce fut en l’an 26 après l’année de l’éléphant.[8]

L’âge de Khadîja lors de son mariage avec le Prophète (s)

Il y a beaucoup de divergences à propos de l’âge de Khadîja lors de son mariage avec le Prophète (s). Beaucoup de savants croient qu’elle avait 40 ans lors de son mariage [9] 25 [10], 28[11], 30[12], 35[13], 44[14], 45 [15] et 46 ans[16] sont les autres âges attribués à Khadîja dans les sources historiques.

fr.shafaqna - Histoire islamique : Anniversaire de mariage entre le Prophète (s) et Khadîja (s)
Mausolée de Khadîja et son fils, Qâsim, détruit par les saoudiens

Du fait que Khadîja vécut avec le Prophète (s) pendant 25 ans (15 ans avant la prophétie et 10 ans après cela) et que les sources ont cité son âge lors de sa mort 65 ans ou 50 ans, elle avait alors 40 ans ou 25 ans quand elle se maria avec le Prophète (s).[17] Si on prend en considération les sources qui disent que Khadîja était vierge lors de son mariage avec le Prophète (s)[18], on peut supposer qu’elle avait 25 ans lors de son mariage.[19]

Son rôle en islam

Elle aidait le Prophète (s) financièrement d’une façon que ce dernier n’eût plus besoin d’argent. C’est pourquoi Allah a dit dans le Coran:

« Ne te trouva-t-il point pauvre si bien qu’Il t’enrichit? »[20]

et le Prophète (s) disait toujours:

« Nul argent ne m’a apporté autant de bénéfice et de bien que ce que m’a apporté celui de Khadîja ».[21]

D’après les récits, le Prophète (s) profitait de l’argent de Khadîja pour aider les pauvres, les orphelins, les endettés et les faibles. Lors du blocus de la vallée d’Abû Tâlib (Shi’b Abi Tâlib), elle dépensait ses biens pour soutenir Banû Hâshim. Il est rapporté que Khadîja et Abû Tâlib dépensaient tout leurs biens pour protéger l’islam et les nouveaux musulmans.[22]

Durant cette période très difficile, le cousin de Khadîja, Hakîm b. Hizâm apportait du blé et des dattes avec des chameaux et en supportant tout danger et toute difficulté, il les faisait parvenir aux Banû Hâshim.

Le rôle de Khadîja fut tellement important qu’Allah l’a considérée comme Son propre bienfait à Son Envoyé, Mohammad (s).[23] Le Prophète (s) la louait toujours et parlait beaucoup de ses qualités morales et ses efforts pour propager l’islam.[24]


Références

  1. Al-Bidâya wa Al-Nihâya, Ibn Kathir, v 2 p 293
  2. ‘Uyûn Al-Athar, Ibn Sayed Al-Nâs, v 1 p 63
  3. ‘Usd Al-Ghâba, Ibn Athir, v 1 p 23
  4. Al-Istî’âb, Ibn Abd Al-Birr, v 1 p 25
  5. Al-Istî’âb, Ibn Abd Al-Birr, v 1 p 35
  6. Al-Istî’âb, Ibn Abd Al-Birr, v 1 p 35
  7. Al-Bidâya wa Al-Nihâya, Ibn Kathîr, v 5 p 293
  8. Al-Istî’âb, Ibn Abd Al-Birr, v 1 p 35
  9. Al-Kâmil, Ibn Athir, v 2 p 39; At-Tabaqât Al-Kubrâ, Ibn Sa’d, v 8 p 174
  10. Dala’îl An-Nubuwwa, Al-Bayhaqî, v 2 p 71; Al-Bidâya wa Al-Nihâya, v 2 p 294
  11. Ansâb Al-Ashrâf, v 1 p 98
  12. As-Sahîh min Sîrat An-Nabiyy, v 2 p 115
  13. Al-Bidâya wa An-Nihâya, v 2 p 295
  14. Mukhtasar Târîkh Damishq, Wâqîdî, v 1 p 303
  15. Mukhtasar Târîkh Damishq, Wâqîdî, v 1 p 275
  16. Ansâb Al-Ashrâf, v 1 p 98
  17. Dala’îl An-Nubuwwa, Al-Bayhaqî, v 2 p 71
  18. Al-Manâqib, Ibn Shahr Âshûb, v 1 p 159
  19. Al-Sahîh min Sîrat Al-Nabîyy, v 2 p 114
  20. Le Coran, Al-Duhâ, v 8
  21. Bihâr Al-Anwâr, v 19 p 63
  22. Bihâr Al-Anwâr, v 19 p 16
  23. Bihâr Al-Anwâr, v 35 p 425
  24. Al-Istî’âb, Ibn Abd Al-Birr, v 4 p 1817

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here