PARTAGER

SHAFAQNA – al-islam : Parmi les quatorze infaillibles, il était nécessaire que l’un d’eux soit une femme comme si tous étaient des hommes, puis tous les conseils, recommandations et enseignements que nous voyons dirigés vers les femmes de la communauté – des choses comme comment prendre le soin du conjoint, comment entretenir la maison, comment prendre soin des enfants, le style et la fonction du hijab, comment manœuvrer modestement dans la société, la patience et la soumission à Dieu face aux défis et aux centaines d’autres les enseignements auraient été de simples mots qui étaient parlés et une simple discussion théologique à étudier.

Il est possible que des femmes de tous âges se soient dites: “S’il y avait au moins une femme infaillible parmi toutes ces personnes que Dieu envoyait pour être guidée, une femme qui savait ce que nous traversions, comment nous nous sentions et comment nos émotions sont formulées, alors tous ces conseils qui nous ont été donnés et les responsabilités qui ont été mises sur nos épaules n’auraient pas été là – car ces hommes ne nous comprennent pas! ”

Lire aussi : Les dimensions de la personnalité de la vénérée Fatima Zahra (bénie soit-elle)

Par conséquent, la présence de Fatima Zahrah, la paix soit sur elle, comme l’un des quatorze infaillibles, et elle étant un modèle pour les femmes cimenté les conseils et les enseignements que l’Islam a apportés et nous a montré qu’ils sont possibles dans notre vie quotidienne .

Ce n’est pas seulement Fatima Zahrah, la paix soit sur elle, qui a montré cette réalité aux femmes, mais aussi des gens comme sa fille bien-aimée, Zaynab, la paix soit sur elle, qui devient aussi le modèle idéal et une grande figure historique pour les femmes suivre.

Au contraire, même ceux qui n’étaient pas de leur famille – des femmes comme Fiddah (l’esclave libéré de Fatima Zahrah, la paix soit sur elle) et la fille de Fiddah, ont été capables d’atteindre un tel stade qu’ils deviennent des modèles et sont connus comme le “Qur’an qui marche”!

Quand nous disons que Fatima Zahrah, la paix soit sur elle, est un modèle – nous ne voulons pas dire que cela ne se limite qu’à quelques domaines de sa vie – mais cette discussion est interminable et nous ne pouvons jamais arrêter de discuter de la grandeur de son personnalité, ci-dessous, nous présentons seulement quelques exemples de la façon dont Sayyida Fatima Zahrah, la paix soit sur elle, est le plus grand modèle.

Lire aussi : Les références sur le martyre de la vénérée Fatima Zahra (a.s.) (2) dans les sources sunnites

     1) Dans le Coran, nous lisons le commandement d’être bon pour ses parents. Fatima Zahra, la paix soit sur elle, était si fidèle et dévoué à son père, le Messager de Dieu, la paix soit sur lui et sa famille, qu’il a dit à son sujet: “[Vous êtes] la mère de votre père.” . Une signification de ceci est que l’amour qu’elle avait pour son père était beaucoup plus grand que juste l’amour moyen qu’une fille aurait pour un père.

وَقَضَىٰ رَبُّكَ أَلَّا تَعْبُدُوا إِلَّا إِيَّاهُ وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا ۚ إِمَّا يَبْلُغَنَّ عِنْدَكَ الْكِبَرَ أَحَدُهُمَا أَوْ كِلَاهُمَا فَلَا تَقُلْ لَهُمَا أُفٍّ وَلَا تَنْهَرْهُمَا وَقُلْ لَهُمَا قَوْلًا كَرِيمًا

“Ton Seigneur a decrete que vous n’adoriez que lui. Il a prescrit la bonte a l’egard de vos pere et mere. Si l’un d’entre eux ou bien tous les deux ont atteint la vieillesse pres de toi, ne leur dis pas: Fi! ne les repousse pas, adresse-leur des paroles respectueuses. »(1)

2) Dans le Coran, nous lisons le commandement d’être généreux. La nuit de son mariage, quand Fatima Zahrah, la paix soit sur elle, se rendait à la maison de son mari, portait une nouvelle robe de mariée. Les récits historiques racontent qu’une pauvre femme s’est approchée d’elle (ou est venue à la porte de la maison où elle était et a demandé des vêtements pour se couvrir). Plutôt que de lui donner la vieille robe qu’elle avait, elle a effectivement donné sa toute nouvelle robe de mariée et a porté ses vieux vêtements lors de sa nuit de noces!

لَنْ تَنَالُوا الْبِرَّ حَتَّىٰ تُنْفِقُوا مِمَّا تُحِبُّونَ ۚ وَمَا تُنْفِقُوا مِنْ شَيْءٍ فَإِنَّ اللَّهَ بِهِ عَلِيمٌ

“Vous n’atteindrez pas a la piete vraie, tant que vous ne donnerez pas en aumone ce que vous aimez. Quoi que vous donniez en aumone, Dieu le sait.” (2)

Lire aussi : Le Verset et son Exegèse de Mubâhala

3) Dans le Coran, nous lisons des passages relatifs à la migration dans la voie d’Allah, et comme nous le savons, Fatima Zahrah, la paix soit sur elle, a fait la migration de La Mecque à Médine avec le premier groupe de musulmans.

وَالَّذِينَ آمَنُوا وَهَاجَرُوا وَجَاهَدُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَالَّذِينَ آوَوْا وَنَصَرُوا أُولَٰئِكَ هُمُ الْمُؤْمِنُونَ حَقًّا ۚ لَهُمْ مَغْفِرَةٌ وَرِزْقٌ كَرِيمٌ

“Ceux qui ont cru, ceux qui ont emigre, ceux qui ont combattu dans le chemin de Dieu, ceux qui ont offert l’hospitalite aux croyants et qui les ont secourus ceux-la sont, en toute verite, les croyants. Un pardon et une genereuse recompense les attendent. “(3)

4) Dans le Coran, nous lisons de nombreux versets sur la patience, la sincérité, la soumission complète à Dieu, la conscience de Dieu et la modestie. En effet, Fatima Zahra, la paix soit sur elle, atteint les sommets de la perfection dans tous ces domaines.

إِنَّ الْمُسْلِمِينَ وَالْمُسْلِمَاتِ وَالْمُؤْمِنِينَ وَالْمُؤْمِنَاتِ وَالْقَانِتِينَ وَالْقَانِتَاتِ وَالصَّادِقِينَ وَالصَّادِقَاتِ وَالصَّابِرِينَ وَالصَّابِرَاتِ وَالْخَاشِعِينَ وَالْخَاشِعَاتِ وَالْمُتَصَدِّقِينَ وَالْمُتَصَدِّقَاتِ وَالصَّائِمِينَ وَالصَّائِمَاتِ وَالْحَافِظِينَ فُرُوجَهُمْ وَالْحَافِظَاتِ وَالذَّاكِرِينَ اللَّهَ كَثِيرًا وَالذَّاكِرَاتِ أَعَدَّ اللَّهُ لَهُمْ مَغْفِرَةً وَأَجْرًا عَظِيمًا

“Oui, ceux qui sont soumis a Dieu et celles qui lui sont soumises les croyants et les croyantes, les hommes pieux et les femmes pieuses, les hommes sinceres et les femmes sinceres, les hommes patients et les femmes patientes, les hommes et les femmes qui redoutent Dieu, les hommes et les femmes qui font l’aumone, les hommes et les femmes qui jeunent, les hommes chastes et les femmes chastes, les hommes et les femmes qui invoquent souvent le nom de Dieu voila ceux pour lesquels Dieu a prepare un pardon et une recompense sans limites.” (4)

Lire aussi : L’importance du hadith de Kisa selon chiites et sunnites

5) Dans le Coran, il nous est conseillé d’acquérir des connaissances et d’acquérir les outils nécessaires pour obtenir la sagesse (hikmah) et, à cet égard, Fatima Zahrah, la paix soit sur elle, brillait comme elle a un livre connu sous le nom de muÒÎaf de Fatima dont les imams infaillibles se réfèreraient parfois quand ils voulaient acquérir des informations sur des événements qui auraient lieu dans le futur.

اقْرَأْ بِاسْمِ رَبِّكَ الَّذِي خَلَقَ  خَلَقَ الْإِنْسَانَ مِنْ عَلَقٍ اقْرَأْ وَرَبُّكَ الْأَكْرَمُ الَّذِي عَلَّمَ بِالْقَلَمِ عَلَّمَ الْإِنْسَانَ مَا لَمْ يَعْلَمْ

“Lis au Nom de ton Seigneur qui a cree! (1) Il a cree l’homme d’un caillot de sang. (2) Lis! .. Car ton Seigneur est le Tres-Genereux (3) qui a instruit l’homme au moyen du calame,(4) et lui a enseigne ce qu’il ignorait.(5) ”  (5)

6) Dans le Coran, on nous parle de travailler, de lutter et de nous battre et quand nous regardons la vie de Fatima Zahrah, nous voyons qu’à maintes reprises ses mains étaient calleuses et saignaient du travail qu’elle utilisait accomplir.

وَأَنْ لَيْسَ لِلْإِنْسَانِ إِلَّا مَا سَعَىٰ وَأَنَّ سَعْيَهُ سَوْفَ يُرَىٰ

“L’homme ne possedera que ce qu’il aura acquis par ses efforts.(39) Son effort sera reconnu (40) ” (6)

7) Dans le Coran, il y a des versets pour montrer la justice dans tous les aspects de la vie et quand nous étudions comment Fatima Zahrah traitait sa femme de chambre, Fiddah, et comment elle divisait les tâches quotidiennes de la maison, nous voyons comment elle a promulgué la justice dans sa vie.

إِنَّ اللَّهَ يَأْمُرُ بِالْعَدْلِ وَالْإِحْسَانِ وَإِيتَاءِ ذِي الْقُرْبَىٰ وَيَنْهَىٰ عَنِ الْفَحْشَاءِ وَالْمُنْكَرِ وَالْبَغْيِ ۚ يَعِظُكُمْ لَعَلَّكُمْ تَذَكَّرُونَ

“Oui, Dieu ordonne l’equite, la bienfaisance et la liberalite envers les proches latents. Il interdit la turpitude, l’acte reprehensible et la rebellion. Il vous exhorte. Peut-etre reflechirez-vous.” (7)

Lire aussi : La femme dans le Coran

8) Dans le Coran, nous voyons des versets concernant l’autorité et le gouvernement de Dieu et ceux qu’Il a placés dans des positions de pouvoir et de direction et que seuls ceux qui ont le droit de gouverner la société, et Fatima Zahra, Que la paix soit sur elle, que ce soit dans son fameux sermon Fadak qu’elle a prononcé dans la mosquée du Prophète, ou dans les autres façons dont elle a combattu pour ses propres droits et ceux de son mari, nous voyons que dans tous ces cas , elle a tenu tête au gouvernement de l’époque et a ouvertement et catégoriquement rejeté leur droit de gouverner et a soutenu son mari, le Commandant du fidèle Ali ibn Abi Talib, qui a finalement abouti à son propre martyre pour la cause.

إِنَّمَا وَلِيُّكُمُ اللَّهُ وَرَسُولُهُ وَالَّذِينَ آمَنُوا الَّذِينَ يُقِيمُونَ الصَّلَاةَ وَيُؤْتُونَ الزَّكَاةَ وَهُمْ رَاكِعُونَ

“Vous n’avez pas de maitre en dehors de Dieu et de son Prophete, et de ceux qui croient ceux qui s’acquittes de la priere, ceux qui font l’aumone tout en s’inclinant humblement.” (8)

9) Dans le Coran, nous sommes adressés en ce qui concerne la foi dans le prochain monde et que nous devrions aspirer à la vie suivante, et en effet Fatima Zahrah, la paix soit sur elle, a entendu de son père qu’elle serait la première personne de sa nation pour quitter ce monde et le rejoindre dans la prochaine vie.

وَالْآخِرَةُ خَيْرٌ وَأَبْقَىٰ

“alors que la vie derniere est meilleure et qu’elle durera plus longtemps.” (9)

Lire aussi : Historique Du “Hijab” : Une enquête par Ayatullah Morteza Mutahhari

En étudiant et en comprenant ces quelques exemples de la vie de cette femme illustre, nous pouvons pleinement apprécier que Fatima Zahrah, la paix soit sur elle, est l’exemple pratique et réel des versets du Noble Coran.

Malgré le fait que parmi presque toutes les civilisations d’hier et d’aujourd’hui et dans les poèmes, histoires et exemples qui sont souvent racontés, les femmes ont presque toujours supporté le bout du bâton et ont été constamment humiliées et dénigrées et ont toujours été considérées comme “Chose” qui doit être associée à quelqu’un d’autre (afin de gagner une identité) et que les femmes ont toujours été considérées comme étant le “sexe faible”, le Coran nous a montré que non seulement pour toutes les femmes, mais plutôt pour tous les hommes aussi, l’un des meilleurs exemples est celui d’une femme – la femme du pharaon!

Asiya, la femme du pharaon, vivait dans le plus grand des palais – mais elle ne laissa pas la lueur et l’allure du palais de son mari, le pharaon, l’illusionner.

Elle a vu les énormes quantités de richesse du Pharaon, mais elle s’en est détachée.

Elle disposait de tous les moyens et de toutes les nécessités pour se faciliter la vie et en plus de cela, elle avait des jardins, des ruisseaux, du pouvoir temporel, de l’autorité, de la gouvernance et tout le reste – les mêmes choses qui rendaient son mari ivre. au point de prétendre qu’il était le propriétaire souverain et le dieu suprême tel que sa déclaration qui est enregistrée dans le Coran dans lequel il a dit:

” Pharaon fit une proclamation a son peuple; il dit O mon peuple! Le royaume d’Egypte ne m’appartient-il pas, avec les fleuves qui coulent a mes pieds? Ne voyez-vous pas? ” (10)

Lire aussi : Source de pensée chiite

Malgré le fait que tout cela était à sa portée, la femme du Pharaon s’adressa encore à Dieu et dit:

“… Mon Seigneur! Construis-moi, aupres de toi, une maison dans le Paradis. Sauve-moi de Pharaon et de son uvre! Sauve-moi du peuple injuste” (11)

Dans ce verset du Coran, ce qui est encore plus important pour elle que le paradis, c’est la maison au paradis près de son Seigneur, et c’est pourquoi elle utilise le mot «عندک» – «près de toi [Dieu]».

De ceci nous voyons qu’une femme est telle qu’elle peut atteindre au niveau dans lequel elle peut jeter tous les plaisirs matériels qui sont devant ses yeux et apposer son coeur à ce qui est avec Dieu et Dieu seul et devenir le modèle parfait pour les hommes et les femmes de toute éternité.


1. Suratul Isra (17), Verse 23.
2. Surat Ale Imran (3), verse 92
3. Suratul Anfal (8), verse 74
4. Suratul Ahzab (33), verse 35
5. Suratul Alaq (96), verses 1 – 5
6. Suratul Najm (53), verse 39 – 40
7. Suratul Nahl (16), verse 90
8. Suratul Maidah (5), verse 55
9. Suratul A’la (87), verse 17
10. Al-Qur’an, 43:51:
وَنَادَىٰ فِرْعَوْنُ فِي قَوْمِهِ قَالَ يَا قَوْمِ أَلَيْسَ لِي مُلْكُ مِصْرَ وَهَٰذِهِ الْأَنْهَارُ تَجْرِي مِنْ تَحْتِي ۖ أَفَلَا تُبْصِرُونَ
11. Al-Qur’an, 66:11:
… رَبِّ ابْنِ لِي عِنْدَكَ بَيْتًا فِي الْجَنَّةِ وَنَجِّنِي مِنْ فِرْعَوْنَ وَعَمَلِهِ وَنَجِّنِي مِنَ الْقَوْمِ الظَّالِمِينَ


Traduit par Shafaqna français

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here