PARTAGER

SHAFAQNA – Il y a environ six mois, le Dalaï Lama, le chef spirituel du Tibet en exil, se rendit à Ladakh dans l’Etat du Cachemire et Jammu, dans le nord de l’Inde, connu pour la présence des bouddhistes sous le nom de “Tibet des Indes”. Lors de son voyage dans la ville de Leh dans la région, après avoir fréquenté un temple bouddhiste, il s’est rendu dans l’une des mosquées sunnites et s’est ensuite rendu dans l’une des mosquées chiites de la ville.

Le Dalaï Lama, dans un discours adressé à l’auditoire, a déclaré que les musulmans tibétains sont une communauté très religieuse et sont célèbres pour leur dignité et leur paix. Il les a appelés “les vrais disciples de l’Islam”.

Il a également fait référence aux différences au sein des sectes islamiques dans une partie de son discours et a qualifié le conflit entre chiites et sunnites de triste.

Il a souligné à quel point il est regrettable que ces jours-ci, la responsabilité de nombreuses attaques terroristes soit dirigée contre le cou des Musulmans.

Il a souligné la nécessité de changer cette attitude et a déclaré qu’il devrait faire attention à ne pas utiliser le terme «terroriste musulman» ou «terroriste bouddhiste». “Quand une personne accomplit un acte terroriste, il ne suit pas, à partir du moment, la vraie cause de sa religion”, a-t-il dit.

Il a déclaré qu’il essayait de défendre l’Islam depuis le 11 septembre et qu’il considérait l’essence de l’Islam comme l’amour.

Selon le site de Wikipedia ; Le Ladakh, ou autrefois Ladak ou pays de Ladak (« pays des hauts cols »ou « pays des hautes passes ») est une région située dans la partie orientale de l’État indien du Jammu-et-Cachemire, dont elle occupe plus de la moitié de la superficie et dont elle est la zone la moins peuplée. Également appelé le Petit Tibet (anciennement Petit Thibet) Tibet indien ou Tibet occidental, le Ladakh a pour religions principales le bouddhisme tibétain pour 50 % de la population et l’islam pour 46 % de la population à la date de 2009. Sa ville la plus importante est Leh.


Traduit par Shafaqna français

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here