PARTAGER
fr.shafaqna - Deux jeunes tués pendant commémoration annuel d'Arbaeen, par police en Nigeria
photo :twitter @Sayyeedjavad

SHAFAQNA – newsrescue : Deux membres non identifiés du Mouvement islamique au Nigéria ont été tués par des policiers mobiles à Kano qui ont été mobilisés pour arrêter le trek annuel d’Arbaeen qui a commencé paisiblement à Kano aujourd’hui.

fr.shafaqna - Deux jeunes tués pendant commémoration annuel d'Arbaeen, par police en Nigeria
photo :twitter @Sayyeedjavad

Des milliers de membres de l’IMN ont commencé le trek de Kofar Mazugal à l’intérieur de la métropole de Kano vers 10h00 du matin, ont prié l’après-midi à Kofar Nasarawa et terminé la randonnée d’aujourd’hui au pont aérien populaire de Lado.

fr.shafaqna - Deux jeunes tués pendant commémoration annuel d'Arbaeen, par police en Nigeria
photo :twitter @Sayyeedjavad
fr.shafaqna - Deux jeunes tués pendant commémoration annuel d'Arbaeen, par police en Nigeria
photo :twitter @Sayyeedjavad

C’est alors que les gens se dispersaient que les policiers mobiles sont arrivés sur les lieux et ont commencé à tirer des gaz lacrymogènes et à vivre à la suite de balles. Un frère musulman et une sœur ont été confirmés abattus par la police et leurs cadavres pris par leurs agresseurs. Beaucoup de personnes auraient été blessées.

Lorsque la police mobile a assiégé les trekkers d’Arbaeen dans la banlieue de Kano, un groupe de défense des droits humains basé à Londres, la CIRH, a publié un communiqué de presse appelant à la retenue de la part des autorités policières.

fr.shafaqna - Deux jeunes tués pendant commémoration annuel d'Arbaeen, par police en Nigeria
photo :twitter @Sayyeedjavad

“Nous sommes profondément préoccupés par les informations faisant état de cette accumulation compte tenu des attaques du passé contre le Mouvement islamique par la police et les forces armées. Nous demandons à la police et aux autorités du Nigeria de désamorcer immédiatement la situation “, a déclaré le Conseil islamique des droits de l’homme (IHRC).

Cependant, alors que se terminait le trek d’aujourd’hui, un membre éminent de l’IMN, le Dr Sunusi Abdulqadir, a appelé les membres de l’IMN à rentrer chez eux paisiblement à leur retour et à revenir demain pour continuer la marche vers Zaria.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here