Comment la Colombie se comporte envers sa population musulmane

68
PARTAGER

SHAFAQNA – L’islamophobie galopante dont l’ampleur démesurée inquiète nos frères et sœurs semble avoir néanmoins épargné quelques pays d’Amérique du Sud.
La Colombie contrairement à certains pays a adopté sans concession la communauté musulmane du pays.

Les premières traces des musulmans remontent à l’époque des maures espagnols et des esclaves et s’il n’en était qu’à ses balbutiements, aujourd’hui l’Islam a pris une place non négligeable au sein de la population colombienne.

Il y a 20 000 musulmans dans le pays dont 95% de convertis, un taux qui dépasse l’entendement. La cohabitation entre musulmans et chrétiens, qui représentent l’écrasante majorité, se passe à merveille.
Et pour cause, la Colombie est profondément catholique, la religion tient, dès lors, une place importante dans la vie des colombiens et l’arrivée des musulmans, au lieu d’effrayer, a donné lieu à une entente amicale voire fraternelle entre les deux communautés.
A la différence des pays occidentaux, les citoyens colombiens de confession musulmane vivent pleinement leur religion sans devoir rendre des comptes sur leur manière de se vêtir ou de manger.

Bien sûr les nombreuses conversions à l’Islam ont inquiété certaines familles comme en témoigne Claudia, une jeune convertie :

«  Je me sens libre car je pratique l’islam comme je veux. Personne ne me dit comment m’habiller. Les autorités ne me rejettent pas. Mais c’est bizarre quand tu vis dans un pays chrétien et catholique. Les voisins ou personnes qui vivent proches de toi, tentent de te mettre la pression et te faire sortir de l’islam. Ils tentent de t’influencer. Certains te rejettent. Ma mère a trouvé que mon choix était curieux. Mon père pensait que je voulais attirer l’attention. Ils me respectent, mais pour ma mère, qui est une grande chrétienne, ça a été très dur. Elle fait tout pour que je renonce à ma décision. J’ai parfois des commentaires agressifs de sa part.  »

Dans le but de faire connaître un peu plus cette religion malmenée injustement, des imams ont, en accord avec les autorités colombiennes, organisé des conférences sur l’Islam dans les établissements scolaires, afin de lever le voile sur cette religion qui semble encore si méconnue.

La Colombie se distingue par sa tolérance en laissant les musulmans vivre leur religion sans restrictions ou interdictions. Le pays a choisi le respect et l’ouverture d’esprit, un exemple que devrait suivre bon nombre de pays occidentaux.

Source : alnas.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here