PARTAGER

Shafaqna (Agence de presse internationale chiite) – L’importance de la bibliothèque générale de l’Imam Amir-al-Momenin (a.s.), consiste dans le fait qu’elle est considérée comme le centre de diffusion de la culture et de la pensée. La bibliothèque contient des milliers de livres dans diverses sciences et connaissances, ainsi que le Saint Coran avec l’écriture de l’Imam Ali ibn Abi Talib (a.s), le livre : « Ech-Chifae » d’Avicenne, les « Sehah », livres des quatre courants religieux sunnites, ainsi que des manuscrits rares dont leurs dates remontent à des siècles. Cette bibliothèque a été fondée par Allameh Cheikh Abdolhossein Amini, auteur de la fameuse encyclopédie « Al-Ghadir ».

Hojatol-Islam wa al-mouslimin, cheikh Heydar Mohammad Ali al-Sahlani, directeur de la bibliothèque dans une interview accordée à Shafaqna Irak, à propos de la bibliothèque a déclaré :

La bibliothèque « Amir al-Momenin (a.s.) » a été fondée en 1953 par le cheikh Abdul Hussein Al-Amini (Allameh Amini) à son domicile de Nadjaf al-Achraf. À l’époque de sa création, la ville de Nadjaf, regorgeait de bibliothèques privées de savants et écrivains, mais la ville avait besoin d’une bibliothèque publique contenant des références de recherches et d’informations nécessaires aux chercheurs, universitaires, étudiants en science religieuses et autres.

Il a ajouté : «parmi les caractéristiques notables de cette bibliothèque en comparaissant avec les autres bibliothèques : l’existence de manuscrits originales établis par leurs propres propriétaires, avec plus de 5 000 manuscrits, 500 000 copies de mémoires de Mastère et Doctorats et 84 000 livres. En outre, dans cette bibliothèque il y a aussi une version rare du Saint Coran avec l’écriture de l’Imam Ali ibn Abi Talib (a.s.) dont la date remonte au 1er siècle de l’Hégire ».

As-Sahlani a souligné que dans cette bibliothèque, on y trouve aussi 450 micro films de manuscrits du patrimoine chiite écrits par des écrivains appartenant aux autres courants, et qui remontent au 3eme siècle de l’ère Hégirien, et il a ajouté : « Ces films ont été enregistré par Cheikh Allamah Amani de la Bibliothèque Al-Dhahiriah de Damas , lors d’une visite de quatre mois en Syrie et stockés dans 250 microfilms, transformés par cheikh Shakeri en textes imprimés puis indexé et numérisé. Il a également fait de même pour les livres islamiques importants comme Al-Mufhim fi charh Sahih Muslim écrit en l’an 724, le livre Tehdhib al-Ahkam de Cheikh Mohammad ibn Hassan Tusi de l’année 1072, et Kitab Forou’e Kafi de Cheikh Koleini écrit en 958 et Kitab Charh Jomal Jorjani écrit en 873. Ces livres ont été imprimées, cataloguée et numérisée ».

Le directeur de la bibliothèque générale de l’Imam Amir al-Momenin (a.s.) a rappelé que : « La bibliothèque possède plusieurs chambres, chacun contenant divers livres dans différents domaines et spécialités liés aux religions islamiques et non-islamiques, parmi ces chambres, on peut citer celui de la littérature, des contes et histoires, de Rijal de Hadith, de l’histoire de la philosophie, de la théologie, dogmes et croyances, de la chimie,  des sciences biologiques, de la médecine, de la presse et les publications ».

Il a ajouté : « La bibliothèque a signé un contrat d’un an avec le département des documents dotés, affiliés au bureau de dotation chiite de l’Irak, afin filmer et indexer les manuscrits et les présenter au monde islamique ; et La moitié du travail effectué pour préserver le patrimoine chiite est réalisée ».

Sahlaani a déclaré : « La bibliothèque comprend cinq étages, qui ses trois étages sont situés au rez-de-chaussée et il y a deux étages souterrains, et bientôt un autre bâtiment sera ouvert dans le but de mettre à disposition les livres et les manuscrits qui se trouvent dans les entrepôts de la bibliothèque ».

Le Directeur de la Bibliothèque d’Amir al Moumenin (a.s.), soulignant que la bibliothèque a repris ses activités et a été rouverte afin qu’elle puisse être utilisée aussi bien par les étudiants de cette ville que par les étudiants et chercheures en visite, ajoutant que : « Les entrepôts de la bibliothèque contiennent de nombreux livres que le régime de Saddam avait précédemment interdit d’utiliser. Malgré les conditions difficiles auxquelles la bibliothèque a été confrontée lors de la chute du régime de Saddam, et malgré les efforts déployés pour faire exploser la bibliothèque, dont la dernière fois remonte à l’occupation de l’Irak par les Etats-Unis, cette bibliothèque est toujours ouverte et fournis ses services aux usagers de huit heures le matin jusqu’à vingt heures le soir ».

D’autre part, Ahmed al-Masoudi, responsable du dépôt de périodiques à la bibliothèque publique d’Amir al-Momenin (a.s.), a déclaré à Shafaqna : « La principale source qui représente le capitale de livres de notre bibliothèque se sont les livres offerts par certaines bibliothèques privées à la bibliothèque d’Allamah Amini. Il s’agit notamment de la chambre de Hajji Yusuf al-Hares, de la chambre de Beit Al-Kharsan et de la chambre d’Al Shamseh. »

Masoudi a ajouté que les familles des savants et érudits, après leur décès font don de leurs bibliothèques privées à la bibliothèque d’Allamah Amini pour être utilisées par le public.

Amin al-Khaqani, l’un des utilisateurs de la bibliothèque, a dit à ce sujet :

« Cette bibliothèque publique est un site scientifique et un trésor d’informations qui contribue de manière significative à soutenir le chemin scientifique, intellectuel et culturel de Nadjaf al-Achraf. Et représente le lien qui relie le patrimoine culturel à la société dans laquelle il subsiste. Et c’est à travers des livres, des publications et des références qui sont sa possession, qu’il favorise la diffusion de la sensibilisation parmi ses composantes et fournit aux utilisateurs une mine d’informations ».

Il a ajouté : « Les usagers des bibliothèques publiques, sont généralement les écrivains et les littéraires, qui aiment et qui ont une relation particulière avec le livre ».

 

Source : SHAFAQNA Irak

Traduction : SHAFAQNA Français

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here