Augmentation des conversions à l’Islam dans les prisons australiennes

70
PARTAGER

SHAFAQNA – Ajib : Le nombre de convertis à l’Islam a doublé durant ces dernières années en France et il est en constante progression. Mais au-delà de nos frontières, la tendance est exactement la même ailleurs dans le monde.

Un nombre important de personnes convaincu par le message positif de l’Islam, cherche à se renseigner.

Un phénomène qui touche toutes les couches sociales de la société. En Australie, des experts ont noté une forte augmentation du nombre des convertis dans les prisons australiennes.

Des conditions difficiles, la discrimination et le désespoir d’une vie sans réelle perspective d’avenir ont poussé nombre de détenus à se tourner vers l’Islam.

Selon ces experts les conversions dans les prisons sont une force positive car elles permettent aux prisonniers de reprendre espoir et de faciliter la réhabilitation après leur sortie de prison.

Bien sûr ces conversions ne font pas le bonheur de tout le monde et très vite les médias ont crié au scandale, faisant volontairement le parallèle entre conversions à l’islam et radicalisation.

Michael Kennedy, un détective vétéran de 20 ans, et ancien criminel de la brigade du crime organisé de Nouvelle-Galles du Sud n’est pas vraiment croyant, il a cependant étudié l’Islam et les conditions d’incarcération à l’ l’Université de Western Sydney.

Ses contacts avec de nombreux « bons escrocs » lui ont permis de comprendre le cheminement de ces détenus depuis leur passé de criminel jusqu’à leur conversion.

« Vous êtes isolé de toutes les personnes que vous connaissez dans votre vie, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Vous devez vous connecter avec quelqu’un à propos de quelque chose ». lui a dit l’un d’eux.

La religion semble effectivement être le seul moyen de forger une nouvelle identité et de s’adapter dans le milieu hostile des prisons. Elle permet de rester à l’écart des mauvaises tentations, telles l’alcool ou les drogues, a expliqué le vétéran.

Robbie Maestracci, un travailleur communautaire de proximité du Conseil islamique du Queensland, rend régulièrement visite aux détenus musulmans dans la grande région de Brisbane. Selon lui il y a une tendance importante des conversions à l’Islam parmi les détenus.

« Sans aucun doute, il y a … Nous sommes constamment mis au courant des nouveaux noms des personnes qui ont embrassé l’Islam ou des noms des personnes qui veulent embrasser l’Islam. Au moins toutes les deux semaines, il y a un autre nom ou deux qui sont ajoutés à notre liste », explique Maestracci.

La situation en prison est telle que les détenus sont contraints de s’interroger sur leurs actes et leurs conséquences.

« Quand ces hommes sont forcés de s’asseoir et de regarder leurs actions, je pense qu’il y a beaucoup de repentir et de remords pour les choses qui ont été faites, et dans ce processus, je suppose, commence le chemin de la recherche de pardon des gens et puissance supérieure . » déclare Maestracci.

« Nous faisons de notre mieux pour trouver un moyen de trouver du travail, de mener une vie normale, de ne pas avoir de problèmes et de rester en dehors de la prison . »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here