PARTAGER

SHAFAQNA- L’autorité religieuse Grand Ayatullah Seyed Ali al-Sistani a répondu à une question sur les actions inappropriées pendant les mois de Muharram et Safar.

 

Voici le texte de la question:

Certains des croyants, pendant les mois de Muharram et Safar, peuvent accomplir un certain nombre d’actes qui ne conviennent pas, par exemple: le mariage, l’emménagement dans une nouvelle maison, l’achat de nouvelles choses comme des meubles, des vêtements, etc. Quel est le décret religieux approprié à cet égard?

 

Voici le texte de la réponse d’Ayatullah Sistani:

Il n’est pas haraam de pratiquer ce qui est mentionné ci-dessus le jour des occasions [religieuses], excepté ce qui est compté comme un acte d’irrévérence, comme tenir des parties ou porter des maquillages le dixième jour [de Muharram].

Oui, les actes que les gens ne sont généralement pas censés faire dans les jours de souffrance et de chagrin de leurs proches, ne devraient pas être effectués dans les jours marqués par les calamités et la tristesse pour Ahl al-Bayt (A), sauf pour ce qui est rendu nécessaire par des exigences conventionnelles. Sinon, ils devraient être faits à un moment où les exigences du deuil et de la tristesse ne sont pas perturbées.

 

Source: Boratha News

Traduction: Shafaqna

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here